feud-ryan-murphy-critique

Feud saison 1, une série de Ryan Murphy : critique

Feud saison 1, la nouvelle anthologie de Ryan Murphy s’est achevée ce dimanche 23 avril. Il est temps de dresser le bilan de cette première saison centrée sur la rivalité de deux grandes actrices des années 40, Joan Crawford et Bette Davis.

Synopsis : Après les années 50, les actrices Joan Crawford et Bette Davis n’arrivent plus à obtenir des rôles dignes de leur statut de star. Crawford découvre un scénario dont le potentiel pourrait lui faire retrouver sa gloire passée. Malgré leur rivalité, les deux actrices vont s’associer avec Robert Aldrich pour réaliser le film Qu’est-il arrivé à Baby Jane afin de prouver au monde entier qu’elles ont autant de talent que ces nouvelles actrices plus jeunes en train de prendre leur place…

Hommage à deux stars mythiques

feud-saison-1-affiche-posterOn ne présente plus Ryan Murphy, enchainant les succès, notamment sur FX. Après American Crime Story, qui rempile pour sa troisième anthologie, le réalisateur poursuit son ascension avec Feud, dont le thème de chaque saison sera de se consacrer à une rivalité célèbre.
Ainsi Feud saison 1, intitulé Bette and Joan, racontera la relation sous tensions de deux des plus grandes actrices de cinéma en leur temps, Joan Crawford et Bette Davis, icônes des années 40. A travers ces deux mythes, il fallait bien un casting d’excellence. Nous retrouvons donc Susan Sarandon dans le rôle de Bette Davis et, la muse de Ryan Murphy, Jessica Lange, qui collabore une nouvelle fois avec le créateur de American Horror Story en reprenant les traits de Joan Crawford.

L’intrigue est bien ficelée, retraçant tous les événements qui ont eu lieu pendant le tournage de Qu’est-il arrivé à Baby Jane, jusqu’aux mésaventures de la production du long-métrage Chut… chut, chère Charlotte. Cependant, Ryan Murphy va encore plus loin dans son analyse. En effet, il ne s’agit pas uniquement de mettre en avant les rancunes entre ces deux talents mais principalement de montrer la souffrance de Davis et Crawford, qui ont tout fait pour rester dans la lumière. Surtout à cette époque où il était difficile pour les actrices, dépassant un certain âge, de rester des vedettes hollywoodiennes. Il s’agit des pionnières à défendre l’idée qu’en dépassant la cinquantaine, elles peuvent toujours jouer des rôles convaincants et aussi puissants que de plus jeunes actrices. Aujourd’hui justement, Susan Sarandon et Jessica Lange font elles-mêmes parties des personnalités reconnues, toujours soutenues et appréciées après toutes ces années.
Elles n’ont plus rien à prouver, et réussissent à représenter ces deux actrices à la perfection. Elles reflètent les différentes facettes de Crawford et Davis sans exagération, nous permettant d’autant plus de nous émouvoir devant les difficultés qu’elles ont du subir.

feud-saison-1-jessica-lange-susan-sarandonComme dans ses précédentes séries, Murphy met les moyens dans l’écriture et la production de Feud pour en faire une anthologie crédible, vers un succès sur le long terme. La photographie et la réalisation de Ryan Murphy nous immerge complètement dans le Hollywood des années 60 et traite avec intelligence du contexte de l’époque où il était plus difficile pour les femmes de s’imposer dans l’industrie du cinéma.
On ressent, tout au long de cette première saison, l’amour qu’il montre pour ces deux femmes mythiques, mais aussi une certaine proximité avec Susan Sarandon et Jessica Lange, créant ainsi un véritable hommage.
Le meilleur épisode de la série sera probablement le dernier retraçant les instants ultimes de Joan Crawford, affaiblie et qui choisit de s’isoler des studios tandis que Bette Davis tente de se reconvertir à la télévision. Ce final assez amer montre à quel point il pouvait être futile pour ces deux actrices de se détester alors qu’elles réalisent finalement qu’elles présentent de vraies similitudes. Toutes deux incomprises, elles ont souffert de leur solitude, et aurait pu être amies comme le révèle la dernière minute.

Feud : Bette and Joan est une réussite. Peut-être moins militante que American Crime Story mais tout aussi importante avec un vrai sujet à traiter. Ryan Murphy s’est fondé un véritable empire depuis la fin de Glee à travers ses trois anthologies diffusées sur le network FX.
La saison 2, focalisée sur la relation entre le prince Charles et sa première épouse Diana Spencer, est prévue pour 2018.

La première saison de Feud a réuni, en moyenne, 1,3 millions de téléspectateurs avec un taux de 0,34 chez les 18/49 ans.

Feud saison 1 : Bande-annonce

Feud saison 1 : Fiche Technique

Créateurs : Ryan Murphy, Jaffe Cohen, Michael Zam
Réalisateurs : Ryan Murphy, Gwyneth Horder-Payton, Helen Hunt, Liza Johnson, Tim Minear
Interprétation : Jessica Lange (Joan Crawford), Susan Sarandon (Bette Davis), Judy Davis (Hedda Hopper), Jackie Hoffman (Mamacita), Alfred Molina (Robert Aldrich), Stanley Tucci (Jack Warner), Alison Wright (Pauline Jameson)
Direction artistique : Jamie Walker McCall
Décors : Florencia Martin
Costumes : Lou Eyrich
Musique : Mac Quayle
Producteurs : Ryan Murphy, Tim Minear, Dede Gardner
Format : 8 épisodes de 50 minutes
Diffusion : FX
Genres : dramatique, anthologie

États-Unis – 2017

[irp]

Plus d'articles
Fichue-famille-critique-bd
« Fichue famille » : fractures hollandaises