Critique du film Shérif Jackson, de Logan Miller

Dernier mis à jour:

Sherif Jackson, un western baroque, cynique et jouissif.

Quatre années après réalisé Touching Home, les frères jumeaux Logan et Noah Miller nous plonge dans un Western déjanté avec des personnages très hauts en couleurs. Une douce vengeance (Sweet Vengeance est le titre original de ce film) est un film dans la tradition du western de vengeance à la Djanco, avec à l’instar de Kill Bill un personnage vengeur féminin.

Un western trash, bourré d’humour noir et de cynisme, truffé de scènes de meurtres impitoyables, qui font autant référence à Sergio Leone qu’à Peckinpah avec une petite touche de Tarantino. Les personnages, c’est le point fort de « Shérif Jackson », les trois principaux protagonistes sont particulièrement bien soignés par l’écriture et par l’interprétation, Ed harris est un Shérif irrésistible, décalé mais très déterminé dans ses enquêtes, Jason Isaacs dans le rôle de prêcheur psychopathe joue un excellent antéchrist et January Jones est une Némésis incandescente du far-west aussi belle que venimeuse.

Outre une écriture soignée quant à la description des personnages et les dialogues qui font mouches, même si parfois la narration à tendance à s’éparpiller un peu trop. La mise en scène des Miller sublime les décors naturels, les grands espaces sont très bien photographiés, par contre la musique n’est pas vraiment épique, elle manque d’inspiration et ne possède pas cette puissance évocatrice des tourments des personnages.

Néanmoins ce western crépusculaire n’est pas dénué de poésie ni d’onirisme avec des touches d’humours noirs dans les moments les plus durs. Shérif Jackson s’attaque à des problématiques contemporaines en dénonçant le racisme, la folie religieuse et le machisme.

Shérif Jackson est un western atypique qui vaut le détour, les scènes de combats ont un côté cartoon efficaces lorgnant du côté de Tarantino avec néanmoins une touche d’originalité propre. Ce film est servi par un trio d’acteurs haut de gamme même le scénario reste le gros point faible, une fin bâclée et une intrigue qui manque de maîtrise. Toutefois Shérif Jackson n’est reste pas un bon Western, un peu à l’ouest mais point trop.

Synopsis : Dans les plaines arides du Nouveau-Mexique, Sarah (January Jones) une ancienne prostituée, découvre le corps sans vie de son mari (Eduardo Noriega), sauvagement assassiné par un fanatique religieux (Jason Isaacs). Meurtrie, elle part en croisade vengeresse, mais c’est sans compter sur l’arrivée de l’extravagant shérif Jackson (Ed Harris).

Fiche Technique : Sherif Jackson

Durée du film : 1 h 35
Date de sortie : 2013
Titre original : Sweetwater
Réalisateurs, Scénaristes : Noah Miller et Logan Miller
Histoire : Andrew McKenzie
Acteurs : January Jones, Jason Isaacs, Ed Harris
Directeur photo : Brad Shield
Décors : Waldemar Kalinowski
Costumes : Hala Bahmet
Musique : Martin Davich
Producteur : Kickstart Productions
Distributeur : Potemkine Films