Critique : L’Aube rouge

Dernier mis à jour:

Thor à l’affiche de L’Aube rouge, remake du film éponyme de John Millius avec Patrick Swayze

Synopsis : Un matin, les habitants d’une ville américaine se réveillent pour découvrir l’incroyable : des forces armées étrangères sont en train de les envahir. Les États-Unis sont attaqués, des centaines de parachutistes pleuvent du ciel, et ce n’est que le début… Très vite, les citoyens sont faits prisonniers et l’ennemi occupe le secteur. Un groupe de jeunes parvient à s’enfuir et se cache dans les bois. Ils n’ont pas dit leur dernier mot. Il n’est pas question pour eux de se laisser voler leur liberté et leur pays…

L’aube rouge est un film où on peut voir quelques scènes d’actions bien rythmées, même si la caméra tremblotante nous gâche quelque peu le plaisir. Ce film tourné depuis 2009, sorti aux États-Unis en novembre 2012 et à l’affiche en France à partir du 28 août 2013, avait à l’origine des chinois pour envahisseurs, mais commerce oblige, les envahisseurs deviendront des Coréens du Nord. Grâce à la numérisation, il a suffi de modifier drapeaux et insignes…

L’Aube Rouge est un remake d’un autre film Red Dawn réalisé en 1984, par John Milius, qui racontait l’histoire d’un groupe de jeunes (Patrick Swayze, Charlie Sheen) menant la résistance après  l’arrivée de forces armées Russes sur le territoire américain.

Ce remake est très similaire au premier film, à une chose près, cette fois l’Amérique où plus exactement, une petite ville de Spokane (Washington), faute de budget sans doute, est envahie non pas par les forces Russes, années Reagan obligent pour le premier opus, mais par la Corée du Nord de de Kim Jong.

Red Dawn commence par le retour de Jed (Chris Hemsworth), un militaire, auprès de son père (Brett Culen) et son petit frère Matt (Josh Peck). Par un beau matin du mois de Septembre, ils se réveillent et le lendemain matin ils se retrouvent dans une ville aux mains de soldats coréens. L’Amérique est attaquée par la Corée du Nord et les deux frères, se retrouvent dans une cabane de la famille emmenant avec eux des camarades de classe Matt Robert (Josh Hutcherson) et Daryl (Connor Cruise). Le groupe est ensuite rejoint par Julie (Alyssa Diaz), Toni (Adrianne Palicki) et Danny (Edwin Hodge).

Un peu partout en Amérique, la résistance s’organise, avec le futur Thor, Chris Hemsworth en personne à la tête d’un groupe d’adolescents baptisés « Les Wolverines » en référence au jeu vidéo de guerre (Call of Duty: Modern Warfare 2).

Le scénario ne réserve aucune surprise : il n’y pas d’enjeu politique réel, on n’est pas dans les années 80, le patriotisme, les batailles politiques ne sont pas de mises. Pour autant, ce n’est pas la super grosse daube annoncée, c’est un film d’action ressemblant plus à un jeu vidéo. Il n’y pas de sang, un grand nombre d’explosions, et les adolescents en moins d’une semaine se transforment en supers soldats. En conclusion, un film avec des scènes d’actions et une musique du compositeur de Game of Thrones. La scène finale incarne cette Amérique grandiose que l’on n’aime ou pas, c’est une scène à ne pas manquer…

Anecdote :

Le scénariste de ce remake n’est autre que Tony Gilroy, plume de la saga cinématographique (Jason Bourne).

Et fait plutôt drôle l’acteur Will Yun Lee joue dans deux films où il sera confronté à des « Wolverines », dans l’Aube Rouge, cet américain d’origine coréenne joue le rôle d’un des méchants « Le capitaine Lo » et il est aussi le Samouraï d’Argent dans Wolverine : le combat de l’immortel.

Le remake se déroule, contrairement à l’original, dans un environnement urbain. Il a été tourné à Detroit, dans le Michigan.

Fiche Technique – L’Aube rouge

Réalisateur : Dan Bradley
Scénariste(s): Carl Ellsworth, Jeremy Passmore, Tony Gilroy
Titre original : Red Dawn
Date de sortie : 28 août 2013
Pays : États-Unis Budget :75 000 000 $
Genre : Action, Drame, Guerre
Durée : 1h36<!–

Casting : Chris Hemsworth (Jed Eckert), Isabel Lucas (Erica Martin), Josh Hutcherson « The Hunger Games » (Robert Kitner), Adrianne PalickiFriday Night Lights” (Toni Walsh), Josh Peck (Matt Eckert), Connor Cruise (Daryl Jenkins), Brett Cullen (Tom Eckert), Jeffrey Dean Morgan (Tanner)