christophe-gans-20000-lieues-1

Christophe Gans va adapter 20 000 lieues sous les mers

20 000 lieues sous les mers : le projet de Christophe Gans devient réalité dans une production franco-chinoise

20000-lieues-2

Le réalisateur Christophe Gans (Le pacte des loups, Crying Freeman, Silent Hill, La belle et la bête) se consacrera à l’adaptation de l’oeuvre de Jules Verne, 20 000 lieues sous les mers, pour son prochain film. Ce projet tenait à coeur au réalisateur français depuis de nombreuses années.

Le film sera une coproduction franco-chinoise, fruit de la collaboration entre les sociétés de production Eskwad  (pour la France) et Bliss Media (pour la Chine). Les cinéphiles devraient retrouver des similitudes entre ce nouveau long-métrage de Christophe Gans et le travail de Jean-Jacques Annaud sur Le dernier loup, une autre production franco-chinoise assez récente. En effet, cette nouvelle mouture de 20 000 lieues sous les mers devrait se dérouler en Chine. Les rôles principaux seront interprétés par des comédiens chinois. La préproduction va débuter à l’automne 2016.

Les fonds marins sur grand écran

Alors que le biopic sur le commandant Cousteau, L’Odyssée, de  Jérôme Salle avec Lambert Wilson, Pierre Niney et Audrey Tautou, sera sur nos écrans le 12 Octobre, d’autres projets cinématographiques dans un univers aquatique devraient voir le jour dans les mois qui viennent. Tout comme le futur long-métrage de Christophe Gans, ces projets concernent également l’adaptation de la même oeuvre de Jules Verne, 20 000 lieues sous les mers. Le réalisateur Bryan Singer travaille sur un remake avec un tournage prévu pour cet automne. James Mangold (Wolverine : Le combat de l’immortel) prépare de son côté un film basé sur le personnage du Capitaine Nemo.

20000-lieues-3

Le livre de Jules Verne, 20 000 lieues sous les mers, connaitra donc de nouvelles adaptations, après le grand classique de Richard Fleischer de 1954 avec Kirk Douglas, James Mason, Peter Lorre et Paul Lukas. Le film de Christophe Gans, une production franco-chinoise, pourrait être un tournant intéressant pour la carrière du réalisateur français et un succès considérable au box office avec le marché chinois (comme ce fut le cas pour Avatar ou plus récemment Warcraft : le commencement).

Redacteur LeMagduCiné
Plus d'articles
Critique-Enola-Holmes-illustration-Sarah-Anthony
Enola Holmes : on se laisse prendre à ce jeu féministe porté par une très charismatique Millie Bobby Brown