alita-battle-angel-robert-rodriguez-james-cameron-manga-gunnm-yukito-kishiro-rosa-salazar-jennifer-connelly-christoph-waltz-mahershala-ali-michelle-rodriguez-

Alita : Battle Angel : Robert Rodriguez se met à la robotique pour les besoins de l’adaptation du manga Gunnm

Alors que s’apprête à sortir sur nos écrans l’adaptation de Ghost in the Shell, une autre transposition d’un manga avec un robot féminin est attendue au cinéma en 2018. Le projet de longue date Alita : Battle Angel (Gunnm en VF) se concrétise enfin sous la houlette du compère de Quentin Tarantino, Robert Rodriguez.

Les amateurs d’univers cyber-punk peuvent se réjouir. Après l’adaptation de Ghost in the Shell ce mois-ci et la sortie dans quelques mois de Blade Runner 2049, un autre projet similaire projet hollywoodien débarquera l’année prochaine dans les salles obscures. Le réalisateur de Machete Kills s’est en effet récemment attaqué à l’adaptation live du manga Gunnm. La sortie de ce film, Alita : Battle Angel, est prévue pour le 20 juillet 2018 aux USA. D’après des indications d’ IMDB, le film serait déjà en post-production. Selon des informations d’Allocine, le blockbuster de Robert Rodriguez devrait sortir en France le 1er août 2018.

Alita : Battle Angel est une adaptation des quatre premiers tomes de l’œuvre de Yukito Kishiro selon IMDB. En cas de succès, deux autres films sont déjà envisagés par la production.

Le scénario, confié à James Cameron et Laeta Kalogridis, est calqué sur l’intrigue du manga. Suite à une terrible catastrophe naturelle, l’humanité est à bout de souffle. La terre est une décharge géante où les survivants ont sombré dans la violence. La cité paradisiaque de Zalem, suspendue au-dessus de la terre, est le repaire de citoyens privilégiés. Alita (Gally en VF) est sauvée d’une destruction certaine par le mystérieux Dr. Ido au beau milieu d’un fatras de pièces détachées de robots. Le scientifique va permettre à la jeune cyborg d’être intégralement remise sur pied : réparée et restaurée. Elle va alors devenir une incroyable machine de guerre. Elle va traquer et tenter d’éliminer les criminels les plus notoires à la manière des chasseurs de prime. Alita ne parvient pourtant pas à savoir ni qui elle est réellement, ni d’où elle vient. Dans cette quête sur son identité, Alita pourrait même découvrir l’existence des sentiments et tomber amoureuse ! Le docteur Ido est persuadé qu’elle seule pourra briser le cycle de mort et de destruction qui règne sur la planète. Alita serait un ange envoyé du paradis. Un ange de la mort. Parviendra-t-elle à percer également le mystère de Zalem ?

gunnm-alita-battle-angel-adaptation-manga-yukito-kishiro-robert-rodriguez-james-cameron-rosa-salazar-christoph-waltz-jennifer-connelly-mahersala-ali

Le casting réunit une pléiade d’acteurs exceptionnels d’après des informations de Den of Geek et Entertainment Weekly. Christoph Waltz, Jennifer Connelly, Mahershala Ali, Jackie Earle Haley, Ed Skrein, Michelle Rodriguez ou bien encore Eiza Gonzalez. C’est l’actrice Rosa Salazar qui incarnera la jeune cyborg. Trois autres comédiennes auraient pu prétendre au rôle-titre : Maika Monroe, Bella Thorne et Zendaya.

Alita : Battle Angel est une co-production Twentieth Century Fox, Lighstorm Entertainment et Troublemaker Studios. James Cameron devait réaliser ce film depuis de nombreuses années. Son planning surchargé des suites d’Avatar ne lui a donc pas permis de s’attaquer à cette adaptation ambitieuse du manga de Yukito Kishiro. Le réalisateur de Titanic assure la production de ce long-métrage en plus de s’être attaqué au screenplay.

Le film promet des affrontements titanesques entre cyborgs. Alita devra faire face à une galerie de méchants charismatiques à l’esthétique soignée. Le personnage principal, l’héroïne Alita, devrait bénéficier d’effets spéciaux numériques. La technologie 3D basée sur le système d’imagerie stéréo dont James Cameron s’est servi pour ses documentaires aurait été utilisée sur le tournage d’après des révélations d’Imdb.

En cas de succès Robert Rodriguez pourrait délivrer une perle cinématographique pour les amoureux de science-fiction et de mangas. La concurrence s’annonce rude face à Blade Runner 2049 et Ghost in the Shell. Verdict en salles dans le courant de l’été 2018. Espérons simplement  pour le succès du film que la polémique Iron Fist sur le white-washing ne refasse pas surface à l’occasion de la sortie d’Alita : Battle Angel avec la faible présence d’acteurs et de comédiennes d’origine asiatique au casting. Les cartons conjugués de Ghost in the Shell et d’Alita pourrait relancer l’arlésienne de tous les mordus de mangas, le projet fou d’un film live de qualité et ambitieux pour l’œuvre culte de Katsuhiro Otomo : Akira.

Redacteur LeMagduCiné
Plus d'articles
La-Part-commune-critique-livre
« La Part commune » : repenser la propriété privée