Les-5-terres-critique-bd

La guerre clanique continue dans « Les 5 Terres »

Neuvième tome de la série Les 5 Terres, « Ton rire intérieur » paraît aux éditions Delcourt. Le collectif de scénaristes Lewelyn et le dessinateur Jérôme Lereculey continuent sur leur (belle) lancée, entre conflits claniques, deuil et péripéties déroutantes.

« Ton rire intérieur » ne perd rien de la choralité et des arcs narratifs qui se succèdent, en alternance, dans la série Les 5 Terres. Une fois encore, le collectif de scénaristes Lewelyn et le dessinateur Jérôme Lereculey optent pour un récit très découpé, effectuant des bonds d’un espace à l’autre, pour y dévoiler les intrigues du moment. Sans grande surprise, la rivalité entre le clan du Sistre et celui du Coucal occupe une place prépondérante dans l’album. « On a tapé assez fort pour lui démolir la confiance », pensent les adversaires d’une Alissa apparaissant plus que jamais diminuée. Les rumeurs vont en effet bon train sur son compte : elle a renvoyé les anciennes, songerait à s’allier les services de recrues issues du Tillandsia mais diviserait surtout au sein de sa propre communauté, comme en témoignent les altercations avec Mana. À moins que…

Thori, de son côté, ne ménage pas sa peine. Elle s’entraîne vaille que vaille quand elle ne fait pas des heures supplémentaires au restaurant. La maladie de son fils, son traitement hors de prix la poussent dans ses derniers retranchements mais contribuent surtout à révéler les dessous d’une personnalité caractérisée par l’abnégation, l’amour maternel et la résilience. Teruo et Ostue semblent quant à eux en bien mauvaise posture dans une jungle hostile. Ils vont faire la rencontre de Kauri, qui leur livre les secrets de la jungle et de son au-delà, tout en précisant la nature des menaces auxquelles ils s’exposent. C’est ainsi que les différents protagonistes évoluent, parfois par petites touches, selon un canevas narratif que l’on pourrait schématiser comme suit : A1+B1+C1 / A2+B2+C2 / A3+B3+C3…

Neuvième tome d’une série se définissant par sa qualité et sa richesse, « Ton rire intérieur » comporte un final explosif et quelque peu inattendu. Il se penche par ailleurs sur les divisions et appétits claniques, reprenant à son compte certaines des théories machiavéliennes. Le sens de l’honneur, de même que celui de la famille, s’y voient mis en exergue, tandis que les aspirations des uns se voient contrariés par la roublardise des autres. Assez bavard, toujours aussi brillamment mis en vignettes (cette magnifique pleine page 40), cet épisode n’en demeure pas moins passionnant, et parfois au détour de séquences pouvant pourtant paraître plus anecdotiques. On pense par exemple à Shin Taku cherchant à réformer, à sa façon, des modes opératoires avec lesquels il n’est pas forcément en accord.

Vivement la suite.

Les 5 Terres : Ton rire intérieur, Lewelyn et Jérôme Lereculey
Delcourt, octobre 2022, 56 pages

Note des lecteurs0 Note
4

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray