Atlas-de-l-islam-critique-livre

« Atlas de l’islam » : essence et mouvements d’une religion

Les éditions Autrement s’enrichissent d’un nouvel atlas, cette fois consacré à l’islam. Maître de conférences en Histoire à Sorbonne Université, Anne-Laure Dupont s’associe au cartographe indépendant Guillaume Balavoine pour radiographier la religion qui était prêchée en Arabie par le Prophète Muhammad entre 610 et 632 ap. J.-C..

L’islam, ses origines, ses piliers, ses schismes, son déploiement temporel et géographique, ses nouveaux enracinements liés aux migrations, ses lieux de pèlerinage, ses confréries, ses extensions politiques, culturels ou terroristes sont abondamment commentés dans la presse. Il est cependant plus rare d’en trouver une somme synthétique et accessible. Avec leur Atlas de l’islam, Anne-Laure Dupont et Guillaume Balavoine proposent une série de textes didactiques accompagnés de quelque 120 infographies permettant d’objectiver une religion sur laquelle circulent bon nombre d’idées préconçues.

Dès leur introduction, les auteurs rappellent que les statistiques religieuses doivent être manipulées avec précaution et que de nombreux écueils méthodologiques sont généralement associés aux travaux académiques ou monographiques sur l’islam. Ces réserves portées à la connaissance du lecteur, ils peuvent amorcer leur tour d’horizon et saisir la religion du Prophète Muhammad par certaines de ses aspérités : les cinq piliers (la profession de foi, le pèlerinage à la Mecque, l’aumône, les cinq prières quotidiennes et le jeûne du mois du Ramadan), les grandes branches issues d’un héritage controversé (sunnisme, chiisme, kharidjisme), l’implantation des communautés musulmanes dans le monde (jusqu’à atteindre près de 2 milliards de musulmans en 2020, essentiellement répartis au Proche et Moyen-Orient, en l’Afrique septentrionale, mais aussi en Asie du Sud-Est, en Indonésie), les écoles coraniques (lieux d’enseignement religieux mais aussi d’alphabétisation et d’acquisition du savoir) ou encore le djihad ou la charia.

Les lecteurs familiers des atlas des éditions Autrement ne seront pas surpris : une multitude de données transdisciplinaires vient caractériser l’islam. De l’histoire du Prophète à l’émergence d’une religion grâce aux routes commerciales et aux émigrations, de l’édification politique d’un État en Arabie (pays où se trouvent La Mecque et Médine) aux extensions modernes en Iran (révolution islamique) ou en Israël (conflit israélo-palestinien), Anne-Laure Dupont et Guillaume Balavoine cherchent à tourner autour de ce monothéisme comme un moustique autour d’un lampadaire. Concernant plus spécifiquement la France, ils rappellent quelques éléments factuels : des années 1950 aux années 1970, l’Hexagone a connu un afflux massif de travailleurs marocains et tunisiens, avant la mise en place de politiques de durcissement à partir de 1974 ; le nombre de mosquées est passé de 100 en 1970 à 1545 en 2003 et 2300 en 2014 ; la fréquentation des mosquées le vendredi est également en croissance ; il y aurait actuellement entre trois à six million de musulmans dans le pays.

Plus généralement, environ 34 million de musulmans, essentiellement sunnites, vivraient aujourd’hui en Europe. Leur présence en Russie et dans le Caucase fait l’objet d’une fiche dédiée : les colons turcs et tatars de l’époque ottomane ont contribué à implanter la religion dans ces contrées. L’atlas comprend aussi une réflexion sur les mosquées et leurs éléments constitutifs, sur l’influence de l’islam sur Istanbul ou Le Caire, sur l’Organisation de coopération islamique, créée à l’initiative du roi Faysal d’Arabie Saoudite, sur l’empire ottoman, qui a longtemps entretenu le mythe d’une umma solidaire et un esprit de résistance à la domination coloniale européenne, sur un territoire turc expurgé de ses Arméniens mais au sein duquel les Alévis représentent 20 à 25 % de la population, sur les Frères musulmans apparus en Égypte en 1928, et vivifiés à la suite de l’échec du socialisme, de l’essoufflement des nationalismes et de mutations sociales profondes… Cet instructif Atlas de l’islam se clôture enfin par un glossaire spécifique qui en renforce encore la dimension pédagogique.

Atlas de l’islam, Anne-Laure Dupont et Guillaume Balavoine
Autrement, janvier 2022, 96 pages

Note des lecteurs0 Note
3.5

Responsable des pages Littérature, Essais & Bandes dessinées et des actualités DVD/bluray