cannes2019-jury-un-certain-regard-presidente-Nadine-Labaki

Cannes 2019 : le jury de la sélection Un Certain Regard a été dévoilé !

On savait depuis quelques semaines que la sélection parallèle Un Certain Regard serait présidée par Nadine Labaki lors du Festival de Cannes 2019 ; il restait encore à découvrir de quels autres noms serait composé le jury au complet. C’est chose faite, et on a hâte.

La sélection Un Certain Regard sera comme chaque année à suivre de près, même si l’ombre de la compétition officielle plane sur toute la Croisette. En effet, la liste des films sélectionnés laisse rêveur : du film d’animation (Les Hirondelles de Kaboul) au film historique (Dylda), en passant par des œuvres qui s’annoncent délirantes côté cinéma français (Jeanne) comme cinéma asiatique (Nina Wu), et même un film prenant pour thème le vélo (The Climb), il y aura de quoi faire dans des univers diamétralement opposés et de provenances multiples.

Pour juger un tel panel de diversité cinématographique, rien de tel donc qu’un jury tout aussi diversifié. Pour épauler la réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki, il faudra compter sur deux autres femmes et deux hommes. D’abord, comment ne pas se féliciter de voir Marina Foïs (cocorico !) représenter la France pour sa carrière aussi bien comique que dramatique et théâtrale. Les trois autres noms seront sans doute moins connus du grand public.

D’abord, il y a Nuran Sekerci-Porst, productrice allemande du récent et récompensé In the Fade ; son parcours universitaire et ses études littéraires seront sans doute appréciables pour juger d’une sélection souvent composée de films d’auteurs où le travail sur l’écriture est déterminante

Vient ensuite le réalisateur argentin Lisandro Alonso, un cinéaste habitué du Festival de Cannes depuis 2001 et qui fut même récompensé dans cette sélection Un Certain Regard en 2013, remportant le prix Fipresci de la Critique Internationale pour son film Jauja avec Viggo Mortensen. Une récurrence qui témoigne d’une grande expérience qui sera forcément bénéfique.

Enfin, Lukas Dhont, réalisateur lui aussi maintes fois récompensé et papa du célébré Girl l’an dernier (vainqueur de la Caméra d’or), viendra logiquement compléter ce jury et enfiler le costume de modèle à suivre, bien qu’il n’ait lui-même réalisé qu’un seul long-métrage. Mais son travail sur les courts-métrages et sur le documentaire en fait un juré des plus complets.

S’il est moins alléchant à première vue que celui de la sélection officielle (de par des noms moins retentissants, logiquement), le jury Un Certain Regard 2019 n’a pas de quoi rougir tant il s’annonce fort de ses artistes d’expérience et frais de ses nouveaux talents déjà confirmés. Les films sélectionnés en eux-mêmes n’auront plus qu’à faire le reste.