selection-cannes-classics-2016

Sélection Cannes Classics 2016

Programme 2016 de La sélection de Cannes Classics dédiée à l’histoire du cinéma : Bertrand Tavernier dévoile en avant-première un documentaire de 3h15 « Voyage à travers le cinéma français« , une leçon de cinéma animée par William Friedkin, un documentaire sur Bernadette Lafont

Créée à l’initiative de Thierry Frémaux, la section Cannes Classics met en lumière des copies restaurées de films anciens pour ainsi permettre leur redécouverte.

Retrouvez cette belle sélection ci-dessous.

Documentaires
• Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier
• The Cinema Travelers de Shirley Abraham et Amit Madheshiya
• The Family Whistle de Michele Russo
• Cinema Novo de Eryk Rocha
• Midnight Returns: The Story of Billy Hayes and Turkey de Sally Sussman
• Bright Lights: Starring Carrie Fischer and Debbie Reynolds de Alexis Bloom et Fisher Stevens
• Gentleman Rissient de Benoît Jacquot, Pascal Mérigeau et Guy Seligmann
• Close encounters with Vilmos Zsigmond de Pierre Filmon
• Et La femme créa Hollywood de Clara et Julia Kuperberg
• Bernadette Lafont et Dieu créa la femme de Esther Hoffenberg

Copies restaurées
• Die letzte Chance (La Dernière chance) de Leopold Lindtberg (1945, Suisse)
• Farrebique de Georges Rouquier (1946, France)
• Dolina Miru (La Vallée de la paix) de France Stiglic (1956, Slovénie)
• Ikarie XB 1 de Jindřich Polák (1963, République Tchèque)
• Jago hua savera (Quand naîtra le jour) de Aaejay Kardar (1958, Pakistan)
• Memorias del subdesarrollo (Mémoires du sous-développement) de Tomás Gutiérrez Alea (1968, Cuba)
• Santi-Vina de Thavi Na Bangchang (1954, Thaïlande)
• Szerelem (Amour) de Károly Makk (1971, Hongrie) • Howards End (Retour à Howards End) de James Ivory (1992, Royaume-Uni/Japon)
• Le Décalogue 5 (Tu ne tueras point) et 6 (Tu ne seras pas luxurieux) de Krzysztof Kieślowski (1989, Pologne)
• Momotarô, Umi no shinpei (Momotaro, le divin soldat de la mer) de Mitsuyo Seo (1945, Japon)
• One-Eyed Jacks (La Vengeance aux deux visages) de Marlon Brando (1961, Etats-Unis)
• Solyaris (Solaris) de Andreï Tarkovski (URSS, 1972, Fédération de Russie)
• Ugetsu monogatari (Les Contes de la lune vague après la pluie) de Kenji Mizoguchi (1953, Japon)
• Dragées au poivre de Jacques Baratier (1963, France)
• Valmont de Milos Forman (1989, France)
• Gueule d’amour de Jean Grémillon (1937, France)
• Masculin féminin de Jean-Luc Godard (1966, France)
• Indochine de Régis Wargnier (1992, France)
• Adieu Bonaparte de Youssef Chahine (1984, France/Egypte)
• La Chambre des tortures de Roger Corman (1961, Etats-Unis)
• Rendez-vous de juillet de Jacques Becker (1949, France)

Séances spéciales
• Terrore nello spazio (La Planète des vampires) de Mario Bava (1965, Italie/Espagne)
• Tiempo de morir de Arturo Ripstein (1966, Mexique)

Programme anniversaire double Palme d’or 1966
• Signore & signori (Ces messieurs dames ou Belles dames, vilains messieurs) de Pietro Germi (1966, Italie/France)
• Un Homme et une femme de Claude Lelouch (1966, France)

Hommages croisés à Raymond Depardon et Frederick Wiseman
• Faits divers de Raymond Depardon
• Hospital de Frederick Wiseman

Retrouvez toute la sélection de Cannes Classics 

Plus d'articles
alien-crystal-palace-dvd-critique
Alien Crystal Palace : le nouvel OVNI d’Arielle Dombasle, enfin en DVD/Blu-Ray