Game-of-thrones-femmes-du-trone-fer-serie-personnnages-cercei-lannister-sensa-arya-stark-la-khaleesi-Daenerys-Targaryen-Brienne-de-Torth

Game of Thrones, saison 8 : Le jeu des femmes de fer

L'évolution des personnages féminins, partie 1 : Daenerys VS Cersei

La sortie de la saison 8, est l’occasion de revenir sur la progression des personnages toujours vivants avant l’affrontement ultime. En effet, le jeu du trône a eu son lot de victimes et étonnamment les derniers joueurs à s’affronter sont des joueuses. Retour rapide sur les personnages féminins de Game of Thrones et leur évolution en 7 saisons.

Durant 7 saisons, Game of Thrones s’est imposé comme la série culte d’HBO, réunissant toutes sortes de publics. Pourtant loin d’être une comédie familiale, la série de fantasy a fortement été critiquée pour sa démonstration excessive de violence et de sexes Aujourd’hui, même les non-spectateurs de la série connaissent certaines des scènes de meurtre, de viol, de mutilation ou de torture devenues cultes. Au fil des épisodes, ce matraquage de violence s’est majoritairement tourné contre les femmes, poussant même la presse et le public à qualifier la série de misogyne, quand d’autres, au contraire, parviennent à percevoir la série comme féministe en démontrant que même les femmes peuvent retourner la violence plutôt que simplement la subir.

Série misogyne ou féministe ?

Paradoxalement, la série d’HBO présente des personnages féminins forts et diversifiés dans un milieu totalement patriarcal. Ainsi, qu’elles soient très féminines ou plutôt androgynes, bonnes ou méchantes, téméraires ou calculatrices, toutes se battent sans relâche contre un ennemi commun : l’homme. Or cette ultime saison confirme la maxime de la série « Valar Morghulis » (« Tout homme doit mourir ») car l’affrontement final a bien lieu entre deux femmes : Cersei Lannister et Daenerys Targaryen.

Nous allons voir que ce qui a permis à ces deux femmes de pouvoir – ou presque – accéder  au trône est leur parcours très similaire. En effet, toutes deux sont passées par différents rôles semblables assez stéréotypés. Petite explication.

Précédent
Suivant

Game of Thrones : Archétypes et stéréotypes , quelle différence ?

Les stéréotypes sont des rôles de personnages préconçus, selon des critères physiques et moraux, qui sont connus du grand public mais pas forcément avérés. L’archétype est un stéréotype qui se confirme dans la vie réelle et qui ne peut être nié. Par exemple, si on peut qualifier de stéréotype « les femmes brunes sont des femmes fatales », on ne peut nier que « les femmes fortes sont perçues comme masculines ».

Ainsi, certains stéréotypes – notamment dans Game of Thrones – ne sont pas forcément une mauvaise représentation. Il faut parfois en passer par des rôles préconçus de personnages pour les faire mieux évoluer. Mieux encore, faire de ces personnages des stéréotypes au début, pour mieux casser les codes au fil de l’intrigue, permet de surprendre le spectateur dans ses idées reçues.

Le problème général est que ce sont souvent les personnages féminins ou racisés qui subissent ces rôles stéréotypés. Les créateurs et scénaristes se cantonnent à des rôles peu développés, les rendant à la fois peu identifiables et éloignés de la réalité. Il devient important de créer de nouveaux types de rôles moins clichés. Des exemples de rôles subversifs, qui pourraient servir d’exemples pour changer les mœurs sexistes ou discriminantes.

Dans Game of Thrones, les femmes ont des rôles qui correspondent à leur milieu social et la société patriarcale dans laquelle elles vivent. Cependant, c’est aussi à cause du milieu dangereux, fait d’intrigues et de complots politiques, que certains personnages féminins vont développer des compétences en dehors de leurs archétypes. On peut facilement cataloguer les différents types de personnages féminins présentés dans la série pour mieux voir en quoi ils peuvent être subversifs.

Toni Wolff et les types de personnages féminins

Dans la littérature, Toni Wolff, psychothérapeute et disciple de C. C. Jung a établi un catalogue de personnages féminins qui représentent parfaitement les stéréotypes présents dans Game of Thrones.

L’Amazone : C’est une guerrière, indépendante, que l’on assimile aux hommes pour sa force et son intelligence. Elle est incarnée à la fois par Brienne et Arya Stark.

Heteara : C’est l’image de courtisane ou la femme fatale qui offre son amour, utilise ses charmes et s’entoure d’autres femmes. Elle est incarnée par Margaery Tyrell.

La Mère : C’est la figure maternelle, souvent surprotectrice, dont les actions sont tournées vers sa famille et ses enfants. Elle est incarnée par Catelyn Stark et Cersei Lannister.

La Medium : Femme mystique ou guide, elle possède des dons magiques qui peuvent à la fois aider ou détruire, elle est plutôt perçue comme une menace. Elle est incarnée par Melisandre, la sorcière rouge.

En analysant les types de personnages féminins de la série, on peut diviser les caractéristiques en deux catégories. Les personnages féminins qui adoptent les caractéristiques dites « féminines », comme l’Heteara et la Mère, et celle qui adoptent les caractéristiques dites « masculines », l’Amazone et la Medium.

Dans cet univers genré, ces personnages féminins aux caractéristiques « féminines » sont perçus comme faibles car émotionnels. Pour combattre leur condition, ces personnages doivent utiliser leurs attraits féminins comme arme de manipulation ou comme moyen d’échange de faveurs.

Alors que les personnages plus « masculins » possèdent des armes ou des pouvoirs surnaturels et doivent parfois renoncer à leur apparence « féminine » pour être considérés à l’égal des hommes. Les femmes représentées sont perçues comme fortes car elles adoptent les caractéristiques dites « masculines » comme le courage, la combativité et usent aussi de violence.

Daenerys et Cersei, femmes fortes et féminines

Cependant, parmi les femmes dans Game of Thrones, certaines s’accaparent aussi le pouvoir face aux hommes sans pour autant renoncer à leur féminité. C’est le cas de Daenerys Targaryen et Cersei Lannister, qui tout au long des sept saisons, adoptent plusieurs archétypes féminins et masculins. Ce qui les distinguera l’une de l’autre sera leur manière, bonne ou mauvaise, d’accéder au pouvoir.

Le personnage de Cersei est plutôt représenté comme mauvais, Cersei étant manipulatrice, jalouse et vengeresse. Alors que le personnage de Daenerys a une quête de pouvoir plus pacifique, faisant preuve de sagesse, d’esprit de justice et de générosité envers son peuple.

Deux reines, un parcours similaire

Daenerys et Cersei proviennent toutes deux de familles royales considérées comme puissantes. Elles apprennent à leur dépens que leur sang noble et leur corps servent de monnaie d’échange. D’abord princesses sous le joug de leurs pairs masculins, elles passent ensuite sous la domination de leur mari en tant qu’épouses et reines.

Princesses innocentes, forcées au mariage et victimes de violences conjugales

Même si on connaît plus Cersei dans son rôle de marâtre, dans l’historique du royaume, elle fut également une princesse belle et innocente, à l’image de Sansa Stark. Fille du puissant et riche Tywin Lannister, elle était destinée à devenir reine en épousant Rhaegar Targaryen. Cependant, après la chute du roi fou, elle est forcée à se marier avec Robert Baratheon, le nouveau roi. Leur mariage n’est qu’une alliance politique et Cersei subit la violence et les viols de son mari. Elle ne connaîtra le véritable amour qu’auprès de son frère jumeau, Jaime, avec qui elle aura quatre enfants illégitimes.

De son coté aussi, Daenerys nous apparaît dès le premier épisode dans son rôle de princesse ingénue. En exil et dépossédée de ses biens, elle est forcée par son frère Viseryon à épouser Khal Drogo, le chef des Dothraki, en échange de son armée. Même si elle finit par tomber amoureuse de lui, leur nuit de noces n’a rien de romantique et la scène de viol de Daenerys est restée mythique.

Elles n’arrivent pas à avoir d’héritier au trône.

En tant que reines, leur rôle devient celui d’assurer une descendance, mais le destin semble leur refuser ce statut de mère légitime. Daenerys fera une fausse couche à cause d’un sortilège et Cersei avouera tuer tous les enfants conçus avec Robert. Ses enfants seront le fruit de son amour incestueux avec son frère Jaime, et donc seront finalement reconnus comme des bâtards.

Elles deviennent veuves par le meurtre de leur mari.

Cersei complotera contre son mari, à l’aide d’un complice et cousin éloigné, pour faire passer la mort de Robert pour un accident de chasse. Daenerys sera aussi la cause indirecte de la mort de son mari, pour avoir fait confiance à la sorcière responsable de l’état léthargique de Khal Drogo. Elle finira par l’étouffer pour abréger ses souffrances.

Femmes de pouvoirs, femmes dangereuses

Après la mort respective de leur mari, elles n’en demeurent pas moins reines. Cersei n’attendait que cette occasion pour placer son fils Joeffrey sur le trône et le manipuler en tant que régente. Alors que Daenerys tombe en politique par défaut. A la tête de la tribu des Dothraki, elle espère toujours récupérer le trône de fer. Elle s’engage alors à la conquête de Westeros, et réunit les peuples des pays libres qu’elle délivre du joug des esclavagistes.

Toutes deux manifestent une soif de pouvoir, résultant principalement de la condescendance de leurs ennemis masculins. En effet, Cersei et Daenerys seront sous-estimées et se révéleront très malignes. Par exemple, Cersei provoquant l’explosion de la chapelle avec son feu grégeois ou encore la célèbre scène où Daenerys récupère son dragon à un esclavagiste (voir dans le top 3 des meilleures scènes de Daenerys).

Mères à tout prix, la madone et la marâtre

Toutes les deux sont surtout reconnues dans leur rôle de mère qui n’a cependant pas la même signification.

Cersei est maintes fois comparée à une lionne quand il s’agit de ses petits, prête à sortir les griffes pour les protéger. Elle dira d’elle-même que sa seule faiblesse est l’amour qu’elle accorde à ses enfants. Cependant, son emprise trop castratrice sur ses fils, se retournera contre elle. Par soif de pouvoir, elle perd un à un chacun de ses enfants. Deux seront cruellement assassinés (Myrcella et Joeffrey), et le dernier (Tommen) se suicidera. L’annonce de sa grossesse, à la fin de la saison 7, sera la dernière chance pour Cersei d’assurer la descendance des Lannister et d’assurer sa place sur le trône…

« Mhysa », « Mère des dragons », Daenerys est connue sous divers titres la qualifiant de mère, sans avoir jamais donné naissance. Si ce n’est la très célèbre scène où Daenerys sort des flammes accompagnée de ses bébés dragons. Drogon, Viserion et Rhaegar deviennent alors comme ses propres enfants, dont l’éducation laissera parfois à désirer… Elle sera également qualifiée de « Mhysa », signifiant « mère », par les peuples d’esclaves qu’elle libérera.

L’amour pour elle est un sacrifice

Au long de 7 saisons, les prétendants n’ont pas manqué pour nos deux reines. Cependant, aucun n’a été assez téméraire pour leur correspondre ou, simplement pour rester en vie…

Daenerys, de par sa beauté mais aussi son titre, a reçu beaucoup de propositions de lords. Sauf que certains étaient surtout intéressés par ses dragons. Après la mort de son premier mari, Khal Drogo, plus aucun homme ne trouve grâce à ses yeux. Même si parmi ses hommes de main, Jorah Mormont éprouve un amour sincère et sans relâche qui restera à sens unique. Puis le beau Dahario Naharis, devient son amant, jusqu’à ce qu’il lui propose le mariage. Sauf que la véritable motivation de notre Kalheesi demeure celle de récupérer le trône. Elle est alors prête à sacrifier le romantisme pour un mariage politique. Peut-être que Jon Snow, son neveu et dernier amant en date, deviendra celui qui parviendra à conquérir son cœur. Chez les Targaryen, les mariages incestueux sont de coutume alors pourquoi pas ?

En ce qui concerne Cersei, son seul et véritable amour restera Jaime, son frère jumeau. Elle ne cachera jamais ses aventures avec des suivantes ou des domestiques, mais elle restera toujours dévouée au père de ses enfants. Après la mort de Robert, le père de Cersei prévoit de la remarier à Sir Loras Tyrell. Mais elle ne se laisse pas dicter si facilement et refusera obstinément. Heureusement pour elle, son père meurt et la voilà de nouveau libre. Elle tourne principalement tout son amour vers ses enfants. Ce sont eux son véritable sacrifice. Alors, quand elle se retrouve sans enfant, avec seulement sa soif de vengeance pour la nourrir, son frère ne la reconnaît plus. A la fin de la saison 7, il décide même de la quitter. Cersei se retrouve de nouveau seule, mais avec son futur bébé à protéger coûte que coûte.

Daenerys VS Cersei : Qui gagnera le jeu du trône ?

En conclusion, nos deux femmes fortes auront suivi un parcours très semblable : de princesse docile à épouse dévouée, de reine puis de veuve, de mère mise à rude épreuve, de conquérante et de guerrière, pour s’affronter dans un objectif commun, la conquête du trône.

Pourtant, tout les oppose à cause de la manière dont elles exercent leur pouvoir. Quand Daenerys fait preuve de justice, Cersei préfère se venger. Dans une vision manichéenne, on qualifierait Daenerys de « bonne reine » et Cersei de « méchante reine ». Cependant, on ne peut réellement prédire qui remportera le combat final, dans un jeu où c’est la stratégie plus que la morale qui détermine le vainqueur.

Top 3 des meilleures scènes de Daenerys

3 – Daenerys brûle vivants les khals (épisode 4, saison 6)

2 – Daenerys rassemble son khalasar (épisode 6, saison 6)

1- Daenerys récupère son dragon (épisode 4, saison 3)

Top 3 des meilleures scènes de Cersei

3 – Cersei menace Littlefinger (épisode 1, saison 2)

2 – Cersei remet Margaery à sa place (épisode 3, saison 8)

1 – Cersei brûle le septuaire (épisode 10, saison 6)