remake-us-intouchables-burger-bryan-cranston-the-crow-corin-hardy-jason-momoa-scarface-fuqua

La folie des remakes à Hollywood : Intouchables, The Crow et Scarface

La frilosité des studios Hollywoodiens semble se confirmer. Au cours de l’été 2016 et de cette rentrée de nombreux projets de remakes ou de reboots ambitieux ont été annoncés pour l’année 2017. Les spectateurs seront-ils au rendez-vous ou bouderont-ils ces nouvelles transpositions d’anciens univers cinématographiques et iconiques indépassables ? C’est ainsi que parmi toutes ces adaptations ont été annoncés des remakes de Intouchables, The Crow, Scarface et encore plus récemment un tout nouveau volet dans la saga Rambo.

Le tournage du remake américain d’Intouchables prévu pour janvier 2017

Les stars américaines Bryan Cranston (l’inoubliable anti-héros de la série Breaking Bad) et Kevin Hart vont incarner les deux principaux rôles de la version américaine du film Intouchables dont le début du tournage est prévu pour janvier prochain d’après le site Deadline. Ils reprendront les rôles phares de François Cluzet et Omar Sy. Le comédien Colin Firth et Paul Feig à la réalisation (S.O.S Fantômes, Les flingueuses) avaient été annoncés dans un premier temps sur ce projet de remake. Ils ne devraient finalement pas être au générique final.

Le cinéaste qui sera finalement à la tête de ce projet ambitieux s’est déjà illustré avec Divergente, L’Illusionniste et Limitless. Le nom du réalisateur Simon Curtis (My Week with Marilyn) avait été évoqué pour ce projet d’adaptation mais c’est bien Neil Burger qui a décroché le poste pour réaliser ce remake. Le film sera baptisé The Intouchables en version originale. Neil Burger tachera de transposer les codes, l’humour et les qualités de l’œuvre d’origine qui reste l’une des comédies les plus populaires et appréciées du public français dans les salles obscures. Intouchables était sorti en novembre 2011 en France. Le long-métrage d’Olivier Nakache et d’Eric Toledano a totalisé près de 19,5 millions d’entrées. Seul Titanic (21,7 millions de spectateurs cumulés) et Bienvenue chez les Ch’tis (20,4 millions de tickets écoulés) ont réussi à faire mieux.

Le scénario n’a pas encore été dévoilé pour la version américaine de cette fresque poignante et humaine sur la solidarité, le handicap, la diversité et l’entraide. John Hartmere a écrit le script de The Intouchables. La version américaine du film devrait proposer un nouveau regard par rapport à l’histoire de l’œuvre d’origine d’Eric Toledano et d’Olivier Nakache. Les deux réalisateurs français avaient librement adapté l’ouvrage Le second souffle de Philippe Pozzo di Borgo qui retraçait le difficile combat au quotidien de cet homme tétraplégique depuis 1993, soutenu fort heureusement par son aide à domicile Abdel Yasmin Sellou.

La société Weinstein Company, qui a racheté les droits du film français, va produire ce remake dont le tournage va débuter le 15 janvier 2017 dans la ville de New York.

Espérons que ce film soit plus réussi que l’adaptation du Dîner de cons (The Dinner avec Steve Carell) et encourage les studios Hollywoodiens à relancer le remake de Bienvenue chez les Ch’tis (Welcome to the sticks) après l’abandon du projet avec Will Smith.

The Crow : le retour du corbeau vengeur pour le plus grand bonheur des fans de James O’Barr

La société de production Relativity va renaître de ses cendres avec le projet ambitieux de reboot de la saga The Crow, et du tout premier film d’Alex Proyas, de 1994, maudit et endeuillé suite au tragique accident qui a coûté la vie à Brandon Lee.

Cette toute nouvelle version de The Crow sera tournée en janvier 2017 comme le remake de Intouchables. C’est le réalisateur Corin Hardy qui va adapter l’œuvre fascinante de James O’Barr, cette bande dessinée culte des années 1990. Pour mémoire, Vincent Perez, le comédien Suisse, avait joué dans la suite The Crow, la cité des anges, le film de Tim Pope, aux côtés de Iggy Pop.

Le rôle-titre de ce remake prévu pour 2017 sera occupé par Jason Momoa (Conan, Du Plomb dans la tête, Justice League, Game of Thrones). L’acteur a en effet organisé son planning de tournage pour être disponible pour la nouvelle mouture de The Crow, après sa participation à Justice League dans le rôle d’Aquaman. L’acteur au physique impressionnant avait posté il y a quelques mois une photographie sur Instagram en compagnie du réalisateur Corin Hardy avec la légende « signature du contrat ». Cette performance inattendue dans le rôle du anti-héros qui revient d’entre les morts avec ce visage peint en blanc pourrait permettre à Jason Momoa de trouver enfin un rôle à sa mesure et lui permettre de prouver ses talents d’acteurs. Les nostalgiques de la performance de Heath Ledger dans le film The Dark Knight et les déçus du montage, des coupes abusives et de l’absence de scènes du Joker dans Suicide Squad risquent de scruter avec attention cette nouvelle version de The Crow et de guetter l’interprétation de Jason Momoa sous les traits du personnage Eric Draven, revenu d’entre les morts.

Ce nouveau long-métrage sera, d’après The Wrap, une réécriture du film d’origine par le scénariste Cliff Dorman. La volonté des équipes du film est de rester fidèle à la bande dessinée originale de James O’Barr. The Crow est un récit fantastique et mystique sur la vengeance d’un homme, Eric Draven, qui revient d’entre les morts, grâce à l’aide d’un corbeau, pour se venger des meurtriers qui l’ont sauvagement assassiné, lui ainsi que sa petite amie.

Ce projet de remake de The Crow était évoqué depuis de nombreuses années. Jack Huston, Luke Evans ou bien encore Bradley Cooper avaient successivement décliné ce projet. Le succès de The Crow pourrait permettre à la société Relativity de se relancer après de nombreux problèmes financiers.

Scarface : un remake sur les latinos pour un premier brûlot Anti-Trump par Antoine Fuqua ?

Le réalisateur Antoine Fuqua va s’attaquer prochainement à un remake du film culte de Brian de Palma, Scarface. Ce film des années 1980 avec la performance inoubliable d’Al Pacino en immigré cubain était déjà un remake d ‘une œuvre de Howard Hawks, tourné en 1932 avec Paul Muni dans le rôle-titre d’un immigrant aux origines italiennes qui gravit les échelons dans l’univers de la pègre à Chicago.

Fuqua devrait s’attaquer à des éléments de la société américaine pour dépeindre un empire de la drogue naissant. Le scénario de ce nouveau film a été réécrit par Jonathan Herman, l’homme qui a travaillé sur le biopic énergique N.W.A. Straight Outta Compton. David Ayer (Suicide Squad) et Paul Attanasio avaient commencé à travailler sur le scénario il y a de nombreux mois.

Cette troisième mouture de Scarface plongera les spectateurs dans l’existence d’un immigré clandestin d’origine mexicaine aux USA qui embrasse une carrière criminelle. Ses raisons ?  Le rêve américain lui a explosé en pleine figure ! Dans cette réadaptation contemporaine, le personnage principal résidera à Los Angeles.

Le réalisateur Antoine Fuqua s’est confié à la rédaction de Fandango :

J’ai lu le script et c’est vraiment passionnant et très en phase avec l’époque. Il se passe beaucoup de chose actuellement avec le Mexique. Et nous avons encore des difficultés avec le Rêve Américain et cette impression que les dés sont pipés. La promesse est que chacun puisse avoir une chance et un accès équitable au Rêve Américain, mais ce n’est pas toujours le cas. Donc c’est toujours pertinent, et ce qui se passe actuellement au Mexique, qui est le pays d’origine du personnage principal, c’est particulièrement pertinent, surtout lorsque vous avez des personnes qui parlent de construire des murs et d’autres choses de ce genre. On s’attaque encore à l’immigration, aux raisons qui poussent un individu à devenir Scarface.

Fuqua a tenu à souligner que son nouvel anti-héros, un homme très instable, subissait les conséquences et le poids d’un système qui le hait, qui l’a privé de ses droits et dont il se sent exclu.

Après avoir donné une nouvelle jeunesse au western spaghetti avec sa version des 7 Mercenaires, Antoine Fuqua devrait débuter le tournage de ce reboot dans les mois qui viennent. Le casting n’a pas encore été dévoilé. Aucune indication sur la présence éventuelle d’Al Pacino pour un caméo n’a filtré non plus. Seuls quelques noms circulent et des rumeurs à Hollywood évoquent la possibilité de voir dans le rôle titre du nouveau Tony Montana, qui devrait avoir un nom à consonance Mexicaine, les comédiens Oscar Isaac, Dominic Cooper, Javier Bardem, Benicio del Toro ou Christian Bale.

Ce projet de remake de Scarface ne date pas d’hier. Le projet était dans les tuyaux depuis quatre ans. D’après des informations de la rédaction de The Hollywood Reporter, Al Pacino s’était d’ailleurs confié sur le tapis rouge lors de la soirée de présentation de son film Dany Collins en mars 2015 sur la possibilité de revoir un acteur endosser une nouvelle fois le rôle du criminel balafré qu’il avait popularisé dans le chef-d’œuvre de Brian De Palma:

Oh, ça me va. C’est intéressant. […] C’est comme ça que ça se passe maintenant (dans cette industrie), on remake des trucs.

La nouvelle récente de la mise en chantier d’un nouvel opus de la saga Rambo ou bien encore les futurs projets avec les licences Predator ou Starship Troopers viennent de confirmer cette tendance lourde des remakes et des reboots à Hollywood. Espérons que les spectateurs en salles ne soient pas trop lassés par cette nouvelle mode.

Redacteur LeMagduCiné
Plus d'articles
Hit-the-Road-critique-bd
« Hit the road » : destins croisés