White House Down de Roland Emmerich : Critique du film

White-House-Down-film-Channing-Tatum-Jamie-Foxx
Dernier mis à jour:

White House Down : Critique d’un film Pop Corn assumé

Après La chute de la Maison Blanche, White House Down est le deuxième film sur la thématique de la destruction de la Maison Blanche par des groupes terroristes, Roland Emmerich en est à sa troisième destructions de l’Aigle, après les Aliens d’Independence Day, les catastrophes naturelles du Jour d’après, il réitère avec White House Down, une version super pop corn de Die Hard.

Dans ce blockbuster, un groupe de mercenaires s’attaque au fief présidentiel, avec dans le rôle du Président Sawyer (Jamie Foxx), qui a affirmé « avoir essayé de garder la ligne comme Barack Obama afin d’incarner le rôle du président américain dans « White House Down ».

Fort heureusement, John Cale (Channing Tatum), membre de la police du Capitole, sur les lieux, avec sa fille en simple visiteur se verra offrir l’opportunité de protéger le président.

Le film raconte le sauvetage du président des Etats-Unis, un président pas comme les autres, puisque lui aussi sera dans l’action, on le verra ramper à quatre pattes, tirer au bazooka, conduire la voiture présidentielle dans les jardins de la Maison-Blanche et en plus il porte des baskets, un président trop cool…

Le film joue avec l’humour décalé et le second degré, en nous montrant un président très héroïque et la star montante, Channing Tatum vraiment «too much», tout est permis, tout est possible, on dirait un super héros, rien ne l’arrête… White House Down oscille entre situations rocambolesques, chaos, rires et excentrisme. Un film à regarder si on ne cherche pas une mise en scène irréprochable et que l’on n’a pas peur de l’exagération, ça peut même être fun.

Toutefois le scénario téléphoné reste un copié collé moins bon que Die Hard à la sauce de buddy movie, même si l’alchimie entre les deux acteurs (Tatum et Foxx) fonctionne parfaitement. Hélas ce n’est pas le seul reproche que l’on peut faire à ce film, les effets spéciaux sont ratés, de toute évidence une grosse partie du tournage à eu lieu sur des fonds verts, comme la discussion dans une bagnole sur fond extérieur, quant aux scènes introduisant des hélicos, les avions de chasse c’est du numérique et ça se voit…

Pour le reste, si vous êtes un afficionado des films d’action et si la glorification du patriotisme très second degré comme dans ce dernier plan au ralenti où (la fille de Tatum fait flotter le drapeau américain au-dessus de sa tête). Au final, ça reste un bon divertissement Pop Corn revendiqué d’ailleurs par le réalisateur Allemand.

Synopsis : Membre de la police du Capitole, John Cale vient de se voir refuser le job dont il rêvait : assurer la protection du président des États-Unis. Espérant éviter à sa fille une déception lorsqu’il lui apprendra la nouvelle, il l’emmène visiter la Maison-Blanche. C’est à ce moment qu’un groupe paramilitaire lourdement armé attaque le bâtiment. Alors que le gouvernement américain sombre dans le chaos, Cale va tenter de sauver sa fille, le président, et le pays tout entier…

Fiche Technique : White House Down

Réalisateur : Roland Emmerich
Casting : Channing Tatum, Jamie Foxx, Maggie Gyllenhaal et l’actrice québécoise Rachelle Lefevre.
Genre : Action, Drame
Durée : 2H11 mn
Distributeur : Sony Pictures
Année de production : 2013

Sortie en salles le 04 Septembre 2013

Notons que la musique aux accents métallique et électronique a été écrite par le producteur Harald Kloser en collaboration avec son partenaire Thomas Wander.