des-nouvelles-de-la-planete-mars-critique-cinema-un-film-de-dominik-moll-francois-damiens-veerle-baetens

Des nouvelles de la planète Mars, un film de Dominik Moll : Critique

[Critique] Des nouvelles de la planète Mars

Synopsis : Philippe Mars, ingénieur informaticien divorcé, essaye tant bien que mal de mener une vie tranquille, entre un fils collégien devenu subitement végétarien, une fille lycéenne obsédée par la réussite, une soeur artiste peintre aux oeuvres terriblement impudiques et une ex-femme qui bosse à la télé… L’irruption accidentelle de Jérôme, un collègue légèrement perturbé, achève de transformer son existence en chaos. Mais dans un monde qui a perdu la raison, la folie est-elle vraiment si mauvaise conseillère ?

Appartement Mars, terre d’asile

Dominik Moll avait fasciné l’auditoire avec son Harry, un ami qui vous veut du bien, se plaçant rapidement dans la cour des réalisateurs n’ayant plus besoin de faire leur preuve. Et pourtant, cela faisait depuis 2011 qu’il n’avait pas réalisé de long-métrage, son dernier retraçant l’histoire d’un moine incarné par Vincent Cassel.

Pour son retour sur le grand écran, le réalisateur s’offre des acteurs et actrices de choix, en vogue, aimés du grand public.
C’est aussi la première collaboration à l’écran entre François Damiens et Vincent Macaigne, et c’est un véritable plaisir. Les deux acteurs jouent dans la même cour : un jeu plus ou moins absurde, décalé, qui ne des-nouvelles-de-la-planete-mars-critique-cinema-un-film-de-dominik-moll-francois-damiens-vincent-macaignecesse de nous surprendre à chaque instant. Par un scénario poétique, troublant, a l’atmosphère vraiment singulière, Dominik Moll parvient à faire jaillir le meilleur de ses acteurs. Ainsi, tout le monde est logé à la même enseigne, et chacun parvient à s’immiscer dans son rôle de la meilleure des façons. Les deux jeunes, Jeanne Guittet et Tom Rivoire, qui interprètent les enfants de François Damiens, excellent et prouvent qu’ils en ont dans le moteur, bien que le personnage de Sarah Mars soit plus approximatif que celui de son frère. Veerle Bartens, récemment vue dans Un début prometteur, et bientôt à l’affiche de Les Ardennes, campe un personnage bien plus intéressant que sa dernière prestation.
Chloé est un personnage que l’on aime détester. Elle nous agace, on ne souhaite éprouver aucune considération pour elle et pourtant, il y a ce petit truc qui nous fait avoir de petits moments d’affection pour elle. Les quelques apparitions de Michel Aumont et Catherine Samie apportent une sensibilité en parfait contraste avec la certaine dureté que s’inflige Philippe Mars.
Pour en finir, le duo principal est donc finement choisi, les deux acteurs parviennent à accorder leur violon. Vincent Macaigne nous cantonne à l’idée qu’une belle carrière s’offre à lui. François Damiens continue de prouver qu’il est plus qu’un acteur de comédie, qu’il sait traverser les différents styles cinématographiques, en parvenant à toujours être convaincant.

Il est bon de re-considérer Des nouvelles de la planète Mars. Le scénario de Dominik Moll n’est pas celui d’une simple comédie. Certes, on rira de bon cœur, notamment avec la relation père/enfant ou celle entre collègues de travail, tant l’humour est absurde et les répliques parfois finement trouvées, et les réparties désopilantes, mais la certaine folie qui se dégage nous fait éprouver une empathie pour les personnages qui constitue toute la beauté du film.
Ainsi, on aimera s’éprendre des projets fous et végétariens des enfants, en accord avec Chloé et Jérôme, etdes-nouvelles-de-la-planete-mars-critique-cinema-un-film-de-dominik-moll-francois-damiens pourtant, on soutiendra Philippe Mars, pour qui la vie n’est pas toujours facile. Jérôme nous agace, on voit en lui la pire des sangsues, l’envie de l’égorger nous vient quand il fait du mal à Philippe Mars et pourtant, impossible de ne pas être attendri par ce personnage en constante quête de soi. Toutefois, des interrogations qui restent sans réponse peuvent déstabiliser le spectateur. On aimerait tout savoir, comprendre toutes les relations entre les personnages, leurs ambitions, et pourtant, des légers flous viennent brouiller un ensemble extrêmement agréable.
Des nouvelles de la planète Mars est un conte poétique, tantôt pour adultes, tantôt plus enfantin, et s’avère être un long-métrage bien plus compliqué à cerner que l’image qu’il dégage.
Les touches de grâce sont nombreuses, certaines transcendent le spectateur. Le réalisateur perd ce dernier entre rêve et réalité. Alors que la nuit sera calme, François Damiens nous apparaitra en astronaute, sorte de rêve absolu, mais le rêve n’est-il pas continu avec l’apparition de ses parents ? Ou avec le dialogue entre Léa Drucker et François Damiens, par média interposé ?

Des nouvelles de la planète Mars est une des réussites de ce mois de mars. Par une réalisation intimiste, un scénario touchant et des interprétations soignées et profondes, les acteurs et le réalisateur apportent toute crédibilité à un conte merveilleux et drôle. Même si certaines touches humoristiques sont plus ou moins prévisibles, le nouveau long-métrage de Dominik Moll est à inscrire dans les réussites filmiques de ce début d’année.

Des nouvelles de la planète Mars : Bande-annonce

Des nouvelles de la planète Mars : Fiche technique

Réalisation : Dominik Moll
Distribution : François Damiens, Vincent Macaigne, Veerle Baetens, Michel Aumont, Léa Drucker
Scénario : Dominik Moll et Gilles Marchand
Musique : Adrian Johnston
Montage : Margot Meynier
Photographie : Jean-François Hensgens
Décors : Emmanuelle Duplay
Producteur : Michel Saint-Jean
Production : Diaphana Films, Artemis Production et France 3 Cinéma
Distribution : Diaphana Distribution
Durée : 101 minutes
Genre : Comédie

France/Belgique – 2016

Plus d'articles
adn-film-critique-cinema
ADN : Le deuil et la reconstruction chez Maïwenn