Arrival : Première bande-annonce pour le film SF de Denis Villeneuve.

Juste avant Blade Runner 2, Denis Villeneuve voulait embrasser la SF, qui plus est fait avec son thème le plus utilisé jusque-là : les petits hommes verts. Le résultat est un film au titre très évocateur (Arrival) serti d’un casting 5 étoiles !

Avant même la remise des prix du Festival de Cannes 2015, où il était venu présenter l’excitant Sicario, Denis Villeneuve avait déjà plié bagage, direction le Canada. La-bas, juste avant qu’il ne soit intronisé réalisateur de Blade Runner 2, il avait pu mettre en boite un nouveau film, destiné de son aveu « à le mettre en jambe » avant de se frotter au classique de Ridley Scott : Story of Your Life. Renommé Arrival dans la langue de Shakespeare, le film qui met en vedette Amy Adams (Batman vs Superman), Jeremy Renner (Captain America Civil War) et Forest Whitaker (le futur Rogue One) reprend un thème, pour ne pas dire un marronnier, de la SF : le premier contact extra-terrestre. arrival-bande-annonce-amy-adams-denis-villeneuveC’est du moins la trame de fond qui se dessine de ces premières images où l’on suit Amy Adams, grimée en une sommité des langues et traductions (autrement dit une linguiste) qui se retrouve contacter directement par l’entremise d’un colonel de l’armée américaine (Forest Whitaker). Ce dernier, inquiet, somme la linguiste de traduire une étrange communication sonore venant directement d’un mystérieux astronef noir s’étant posé dans une prairie attenante. La belle est donc propulsée espoir de l’humanité, alors qu’elle doit déterminer les intentions de ces extra-terrestres et juger de leur éventuelle nature belliqueuse. Une simple erreur de traduction pouvant résulter d’une guerre ouverte, la linguiste doit accuser le coup d’une incroyable pression, d’’autant que d’autres astronefs se sont posés sur le reste du monde et inquiètent au plus haut point.

Un projet très ambitieux

Librement adapté d’une nouvelle du romancier Ted Chiang, Arrival est annoncé comme l’un des évènements de cette rentrée. Le passif de son réalisateur n’étant sûrement pas étranger à ce regain d’intérêt, on ne saura occulter aussi le fait que ces premières images donnent à voir une odyssée de SF étonnement réaliste. denis-villeneuve-arrival-bande-annonceDes cadres léchés, une photographie minérale quasi grise anthracite et un casting dont l’alchimie semble déjà fonctionner, c’est bien simple : Arrival semble témoigner d’un profond respect de Villeneuve vis à vis des poncifs de la SF. Ajoutez à cela des récurrences stylistiques (l’imagerie du tunnel infusait déjà Prisoners et Sicario ; ou la figure féminine débarquant dans un univers -l’armée- exclusivement masculin comme dans Sicario encore) et on tient peut-être là le film de SF le plus ambitieux de l’année. De là à y déceler un espoir vis à vis de son futur Blade Runner, il n’y a qu’un pas.

Premier Contact (Arrival en VO) sortira sur les écrans le 7 Décembre prochain.

https://www.youtube.com/watch?v=CPTP-pJqhoI