artistique-jargon-abecedaire
Sarah Anthony © Textes et illustrations tous droits réservés.

Couvre-chef rédactionnel, coup de pinceau délavé, illusion d’art, opéra-théâtre allemand et couleur vineuse oubliée – L’abécédaire artistique n°8

ABC… ART

L’Abécédaire Artistique

Cet abécédaire vous parlera de :

Art en général, peinture, arts graphiques, sculpture, gravure, littérature, poésie, musique, cinéma, Histoire, gastronomie, traditions, arts vivants, théâtre, opéra, philosophie, etc.

Rendez-vous chaque jeudi pour une chronique d’art illustrée où vous découvrirez 5 définitions artistiques issues de lettres de l’alphabet choisies aléatoirement.

C-r-duit-sarah-anthony

  • Chapô (chapeau)

chapo-sarah-anthony-reduit
catégorie : écriture, rédaction, journalisme, nom masculin issu de « chapeau ».

Rassurez-vous, il ne s’agit pas ici d’une erreur d’orthographe du mot « chapeau ». S’il chapeaute bien quelque chose – en l’occurrence un article de journal – le chapô avec un « chapeau » (ici au sens d’accent circonflexe) ne se porte pas sur la tête. En effet, le chapô désigne dans le milieu de l’écriture et de la presse, le paragraphe se trouvant tout en haut d’un article, sous le titre.
Souvent rédigé dans une police un peu plus visible, il résume l’article et donne envie de le lire pour entrer dans les détails.

Son nom lui vient bien évidemment du fait qu’il coiffe le texte, et plus particulièrement de la presse imprimée, où le chapô, en gros caractères, surplombe les colonnes qui constituent le corps de l’article, un peu à la manière du fronton d’un temple. Un bon chapô doit contenir une accroche qui en dit plus que le titre. Avec ce dernier, ainsi qu’avec la photo ou l’image d’illustration, il constitue la vitrine de l’article, donnant au spectateur l’envie de s’y arrêter.
L-r-duit-sarah-anthony

  • Lavis

lavis-sarah-anthony-reduit
catégorie : encre, peinture, arts plastiques, nom masculin.

Le lavis est un terme issu de l’univers de la peinture et du travail de l’encre. Son nom l’associe à l’eau et pour cause, le lavis fait référence à une technique dans laquelle on va diluer une encre ou une couleur dans différentes quantités d’eau pour réaliser son oeuvre. Ce sont les différences de degrés d’eau dans la couleur qui donnent les tons. L’oeuvre n’est faite qu’à l’aide d’une seule couleur et d’eau. Par extension, comme c’est souvent le cas en arts plastiques, le mot lavis désigne aussi l’oeuvre terminée.

La technique nous vient d’Asie, continent maître du travail de l’encre (la fameuse encre de Chine, l’estampe japonaise, etc.). Le lavis peut donner des  oeuvres très variées, allant du très clair au très intense, car on peut travailler en lavis avec très peu de couleur dans beaucoup d’eau, comme l’inverse. Et ce, y compris dans une même oeuvre. Pour ce faire, on dilue la couleur en trempant le pinceau dans l’eau, mais on n’hésite pas également à travailler sur du papier mouillé.
O-reduit-sarah-anthony

  • Op Art

opart-sarah-anthony-reduit
catégorie : peinture, arts plastiques, nom masculin.

Comme pour le cas du chapô, cette entrée n’est marquée par aucune faute. Point de « p » omis dans le cas de l’op art, qui vaut pour optic art, soit art optique (quand pop art vaut pour popular art). Bien moins connu que le pop art, l’op art a connu son apogée dans les années soixante.
Ce mouvement d’art abstrait s’intéresse aux illusions d’optique et en fait la manne de son inspiration. Les oeuvres d’op art sont systématiquement abstraites, souvent de grande taille et présentent des illusions d’optique représentées (formes géométriques entrant l’une dans l’autre, cubes projetés vers l’avant ou l’arrière, etc.).

Si parfois certaines de ces illusions peuvent suggérer le mouvement, l’op art n’est pas à confondre avec l’art cinétique : les oeuvres de l’op art sont toujours immobiles. Le représentant majeur de l’op art est l’artiste franco-hongrois à l’origine de ce mouvement : Victor Vasarely. Une impressionnante collection d’oeuvres issues de l’op art est d’ailleurs visible à la Fondation Vasarely à Aix-en-Provence.
S-reduit-sarah-anthony

  • Singspiel

singspiel-sarah-anthony-reduit
catégorie : opéra, chant lyrique allemand, nom masculin, de l’allemand (jeu chanté).

Le singspiel est un type d’oeuvre musicale typiquement allemande souvent assimilé à l’opéra. Singspiel signifie littéralement « jeu chanté » et désigne une oeuvre à la fois musicale et théâtrale. En effet, on pourrait définir un singspiel comme un opéra dans lequel les moments entre les airs ne sont pas chantés mais jouées comme au théâtre – contrairement à l’opéra en général où le récitatif est chanté.

Le singspiel est toujours comique, car il tirerait ses origines de l’opéra comique français. Beethoven et bien sûr Mozart sont des auteurs de singspiel. La Flûte enchantée (1791) est, par exemple, un singspiel : les protagonistes y chantent des airs dont la célébrité a traversé les âges, et entre ces airs, ils parlent, comme au théâtre, faisant avancer l’action.
Z-reduit-sarah-anthony

  • Zinzolin

zinzolin-sarah-anthony-reduit
catégorie : arts plastiques, arts graphiques, nom masculin.

Une couleur oubliée se cache derrière ce mot mystérieux aux airs de cheveu sur la langue. Zinzolin, qu’on trouve aussi encore plus rarement sous le nom « gingeolin » (les sons « z » et « j » étant considérés comme proches dans bien des langues) désigne une couleur couvrant le spectre situé entre violine et bordeaux. A l’origine en usage dans l’univers de la teinture et du textile, le terme zinzolin a (presque) basculé dans l’oubli.

Dans le même temps, cette couleur se perdant de plus en plus, le ton associé s’est diversifié, couvrant toute une gamme allant à l’origine du rouge très foncé tirant sur le violet (couleur typique du vin) à un violet foncé plus affranchi du rouge à l’heure actuelle. Si sa teinte est mystérieuse, son étymologie n’est pas en reste. Zinzolin et gingeolin viendraient tantôt de langues latines que sont l’espagnol et l’italien, mais aussi de l’arabe, parfois même directement du latin.

Rendez-vous la semaine prochaine pour 5 nouvelles définitions artistiques.

© Tous droits réservés. Ce contenu est protégé par le code de la propriété intellectuelle, il est formellement interdit de le réutiliser sans mon autorisation. Il est interdit de copier, reprendre ou s’inspirer de l’Abécédaire Artistique sans mon accord sous peine de poursuites judiciaires.