Percy-Jackson-la-Mer-des-monstres-critique-une-film

Percy Jackson : La mer des monstres : Critique du film

Percy Jackson : La mer des monstres, un teenage Movie bien trop mièvre malgré quelques effets visuels intéressants, en un mot un film oubliable…

Chris Colombus réalisateur du premier volet des aventures de Percy Jackson (Le Voleur de Foudre), est remplacé par Thor Freudenthal (Palace pour chiensJournal d’un dégonflé) pour ce seconde volet épique, intitulé La Mer des Monstres. Nous pouvons certainement nous attendre à des suites : l’écrivain Rick Riordan à l’origine du succès de ses blockbusters a écrit 3 autres opus (Le Sort du Titan, La Bataille du Labyrinthe et Le Dernier Olympien).

Après le demi-échec du premier opus, le second Percy Jackson : La mer des monstres, est mieux loti. L’image est plutôt belle. Il y a de l’action et une certaine dose d’humour. Pour ceux qui ont lu la saga de Rick Riordan, le film ne suit pas la trame du livre sauf dans les grandes lignes : des personnages comme Scylla, Circée, les sirènes et des scènes de combats comme celle de Tyson/Percy contre les géants Lestrygons passent à la trappe.

Ainsi, il faut bien le dire, il s’agit avant tout d’un Blockbuster où la magie de l’heroic fantasy est remplacé par une mythologie grecque, à la sauce ketchup, avec un arrière goût plutôt fade, même si certains effets ne sont pas mal comme l’animation de la reconstitution du corps avec des pierres volantes. Cependant, pour les lecteurs de la saga on reste sur sa faim, le méchant Cronos n’est pas si terrible que ça; le Titan qui devrait faire trembler tout le monde est très vite expédié par le héros Percy Jackson.

Il manque beaucoup d’éléments du livre sans parler d’un méli-mélo, entre les 4 tomes : normalement, Cronos n’apparaît pas avant le volume 4; Percy commence son aventure à l’âge de 12 ans; ensuite l’île de Polyphème Circéland est un parc d’attraction; l’entrée des enfers se trouve normalement dans un studio; quant à la prophétie, elle n’existe pas dans le tome 2, mais bien dans le tome 5. On a la vague impression que la saga Percy Jackson prend un bout de chaque livre, pour en faire des films.

Toutefois n’oublions pas que le nettoyage de la narration, la simplicité de l’intrigue s’explique. C’est une odyssée visant avant tout un jeune public. C’est un blockbuster US et Percy Jackson 2 s’amuse avec les codes de la mythologie en le faisant vivre au 21ème siècle. C’est un bon divertissement, un bon film d’aventures, qui sans être transcendant, est regardable. Bien sur, ceux qui n’ont pas lu le livre apprécieront le film, quant aux fans des romans de Rick Riordan, ils seront forcément déçus.

En conclusion, dans l’ensemble le film reste bien meilleur que le premier, quelques scènes sont comme dans le livre, on retrouvera la scène du char de la damnation et la scène finale avec l’arbre de Thalia.

Espérons que le prochain opus vise un public plus large et soit plus fidèle au tome 3 : Le sort du Titan, normalement prévu pour 2015.

Synopsis : Percy Jackson ne sent pas vraiment l’âme d’un héros. Même s’il a déjà sauvé le monde, ce demi-dieu se demande si ce n’était pas tout simplement un coup de bol extraordinaire. Lorsqu’il découvre que son demi-frère est un monstre, il commence même à penser qu’être le fils de Poséidon est peut-être une malédiction. Mais il ne va pas avoir le temps de méditer sur le sujet car la barrière de protection divine qui protège le Camp des Sang-Mêlé est attaquée par une horde de monstres mythologiques, menaçant de détruire le sanctuaire des demi-dieux. Pour sauver leur seul refuge, Percy et sa bande doivent se lancer à la recherche de la légendaire Toison d’Or. Leur périple va les conduire dans une odyssée à hauts risques sur les eaux inexplorées et mortelles de la Mer des Monstres – plus connue des humains sous le nom de Triangle des Bermudes. Ils devront faire face à d’incroyables créatures fantastiques : d’un taureau mécanique cracheur de feu, à des créatures des mers terrifiantes, en passant par des cyclopes géants. Et même d’autres demi-dieux à la loyauté douteuse… Les enjeux sont plus importants que jamais : si Percy échoue, le Camp des Sang-Mêlé disparaîtra à jamais et l’Olympe s’effondrera.

Fiche Technique : Percy Jackson : La mer des monstres

Titre original : Percy Jackson: Sea of Monsters
Genre : Aventures, Fantastique, Teen movie, 3D
Nationalité : Américain
Date de sortie : 14 août 2013
Durée : 1h46mn