le-dernier-diamant-Eric-Barbier-film-critique

Le Dernier Diamant, un film de Eric Barbier : Critique

Le dernier diamant : Pierres précieuses, luxe et crime

Synopsis : Simon, un cambrioleur en liberté surveillée, accepte de monter sur le plus gros coup de sa vie: Le vol du « Florentin », un diamant mythique mis en vente aux enchères par ses propriétaires. Pour réussir, il devra approcher Julia, l’experte diamantaire, pour qui la vente constitue un enjeu personnel et familial considérable. Au-delà d’un casse particulièrement osé, Simon entraînera Julia vers un destin qu’elle n’aurait pas pu imaginer.

Huit ans après l’excellent thriller Le Serpent, le réalisateur Eric Barbier revient avec un polar, une Arnaque à la Française, à la saveur bien particulière puisqu’il repose sur l’organisation du casse du siècle.

Dans le dernier diamant, Eric Barbier, le réalisateur conte une histoire mêlant polar, thriller, et romance dans une ambiance de polar à la française, avec un vrai couple cinéma, glamour à souhait.

On retrouve dans ce thriller le flegmatique Yvan Attal et Bérénice Bejo, l’actrice avait gagnée le prix d’interprétation féminine au cours du festival de Cannes en 2013 pour Le Passé d’Asghar Farhadi avant d’être oscarisée pour The Artist.

Le Dernier Diamant se veut un Ocean Eleven à la française, avec son histoire de casse du siècle. Une pierre précieuse unique, le « Florentin » diamant de couleur jaune pâle (126 facettes sur neuf côtés), est mis aux enchères dans un hôtel d’Anvers. Simon (Yvan Attal), cambrioleur invétéré en liberté surveillée se voit proposer l’affaire de sa vie, celle de voler le diamant hors norme et hors de prix. Pour que le casse se déroule sans anicroche, Simon doit gagner la confiance de Julia ( Bérénice Béjo ), l’experte diamantaire, qui a reprit le flambeau de cette vente après le mystérieux décès de sa mère.

Sur un script classique, Eric Barbier nous livre un film en trois temps, la préparation, le casse, et la trahison…Les deux premiers tiers sont plutôt bien ficelés, la partie préparation du braquage est assez intéressante à suivre, détaillé et soigné, cette partie est basée sur une sorte de jeu de piste. L’épisode du casse lui-même est assez époustouflant, on arrive à croire que les voyous sont de vrais policiers, malgré quelques invraisemblances (comme le temps qu’il faut pour percer un coffre). Par contre, la dernière partie est assez clichée, on tombe dans le règlement de compte avec une fin assez expédiée, toutefois Le Dernier Diamant reste un film efficace avec de bonnes montées de stress et une romance qui se fond facilement dans l’histoire.

Eric Barbier signe un polar instaurant une atmosphère assez sombre avec coup bas et manipulation, un très joli couple en vedette, secondés par de grands rôles avec des « gueules » comme Jean-François Stévenin, Antoine Basler et Jacques Spiesser. Bref un thriller honnête, qui ne manque pas de panache, surprenant par moment, on passe un assez bon moment de cinéma…

Note : Le diamant Le Florentin existe  bel et bien mais il a disparu depuis 1922….

Le Dernier Diamant : Bande-annonce 

Le Dernier Diamant : Fiche technique 

Réalisation : Éric Barbier
Scénario : Éric Barbier, Trân-Minh Nam, Marie Eynard
Interprétation : Yvan Attal (Simon), Bérénice Béjo (Julia), Jean-François Stévenin (Albert), Antoine Basler (Scylla), Jacques Spiesser (Pierre Neuville), Annie Cordy (Inès de Boissière), Michel Israel (Jacques Galley), Issaka Sawadogo (Omar)…
Musique : Renaud Barbier
Photo : Denis Rouden
Décor : Pierre Renson
Costume : Sabrina Riccardi
Son : Nicolas Tran Trong
Montage : Jennifer Augé
Producteur : Aïssa Djabri, Farid Lahouassa
Production : Vertigo Productions
Distributeur : Océan Films
Genre : Thriller
Durée : 108 minutes
Date de sortie : 30 avril 2014

France/Luxembourg/Belgique – 2014

Plus d'articles
Les galeries et salons d’art payants : qui paie la facture de l’art ?