Cannes 2015 : la sélection Cannes Classics, de Citizen Kane à La Marseillaise de Jean Renoir

Festival-cannes-2015-Costa-Gavras-invite-d-honneur-de-Cannes-Classics

Cannes 2015 : la sélection Cannes Classics célèbre le centenaire de la naissance d’Orson Welles et d’Ingrid Bergman

Après la sélection officielle du Festival de Cannes, la54e Semaine de la Critique, la sélection Un certain regard, la section Cannes Classics a été dévoilée avec Costa-Gavras en invité d’honneur, prix du jury à Cannes en 1969 avec Z et Palme d’or avec Missing en 1982…L’événement permettra aux cinéphiles de découvrir le long-métrage d’Alexis Veller, The Golden Palm’s Legend (2015) célébrant le 60eme anniversaire de la création de la palme d’or.

In The Mood For Sélection Cannes Classics

Revivre des moments mythiques, voilà ce qu’attendent les cinéphiles, palpiter au son de ses films et à l’occasion, du centenaire de la naissance d’Orson Welles, des œuvres restaurées seront projetées en 35 mm, en DCP 2K ou 4K. Trois classiques seront présentés: The Lady from Shanghai (1948, 1h27), Citizen Kane (1941, 1h59) et The Third Man, en Version française, Le Troisième homme (1949, 1h44). de Carol Reed. Deux documentaires sur le cinéaste figurons au palmarès de cette sélection Cannes classics: Orson Welles, Autopsie d’une légende d’Elisabeth Kapnist et This Is Orson Welles de Clara et Julia Kuperberg.

ingrid-bergman-centenaire-Selection-Cannes-Classics

Cette sélection opulente rendra hommage à Ingrid Bergman avec trois films réalisés par Alfred Hitchcock: La Maison du docteur Edwardes, Les Enchaînés et Les Amants du Capricorne. Le documentaire Ingrid Bergman, in Her Own Words de Stig Björkman sera egalement diffusé.

La sélection complète des Cannes Classics 2015:

Z (1969) de Costa-Gavras
Citizen Kane (1941) d’Orson Welles
La Dame de Shanghai (1948) d’Orson Welles
Le Troisième homme (1949) de Carol Reed
More (1969) de Barbet Schroeder
Visita ou Memórias e Confissões (1982) de Manoel de Oliveira, un film posthume inédit
La Noire de… (1966) de Ousmane Sembene, précédé du documentaire SEMBENE ! de Samba Gadjigo et Jason Silverman
Rocco et ses frères (1960) de Luchino Visconti
Les Sans espoir (1965) de Miklós Jancsó
Marius (1931) de Alexander Korda, scénario et dialogues de Marcel Pagnol
Ascenseur pour l’échafaud (1958) de Louis Malle
Panique (1946) de Julien Duvivier
Les Yeux brûlés (1986) de Laurent Roth
Les Ordres (1975) de Michel Brault
Le Sud (1988) de Fernando Solanas
La Historia Oficial (1984) de Luis Puenzo
Conte des chrysanthèmes tardifs (1939) de Kenji Mizoguchi
Jingi Naki Tatakai (1973) de Kinji Fukasaku
Welcome or No Trespassing (1964) de Elem Klimov
A Touch of Zen (1973) de King Hu
Insiang (1976) de Lino Brocka
La Marseillaise (1938) de Jean Renoir

Les documentaires sur le cinéma

Je suis Ingrid de Stig Bjökman
La légende de la palme d’or d’Alexis Veller
Orson Welles, Autopsie d’une légende d’Elisabeth Kapnist
This Is Orson Welles de Clara et Julia Kuperberg
Hitchcock/Truffaut de Kent Jones
Depardieu grandeur nature de Richard Melloul
Steve McQueen : The Man & Le Mans de Gabriel Clarke et John McKenna
By Sidney Lumet de Nancy Buirski
Harold and Lilian : a Hollywood love story de Daniel Raim

Cinéma de plage:

Ran (1985) d’Akira Kurosawa
Ivan Le terrible 1 et 2 (1944-45) de Sergueï Eisenstein
Jurassic Park 3D (1993) de Steven Spielberg
The Terminator (1984) de James Cameron
The Usual Suspects (1995) de Brian Singer
Hôtel du Nord (1938) de Marcel Carné
Joe Hill (1971) de Bo Widerberg
Le Grand blond avec une chaussure noire (1972) d’Yves Robert
Hibernatus (1969) d’Edouard Molinaro
Les Enragés (2015) de Eric Hannezo (avant-première mondiale)

Le Cinéma de la Plage offrira aux festivaliers en avant-première mondiale Les Enragés, en version originale Rabid Dogs de Eric Hannezo avec Lambert Wilson, Guillaume Gouix et Virginie Ledoyen.

Plus d'articles
l-oeuf-de-l-ange-cycle-apocalypse-film-critique
L’Œuf de l’ange (1985), de Mamoru Oshii : du déluge à l’apocalypse, une parabole biblique de l’humanité