Dans l’Ombre de Mary, la promesse de Walt Disney (Saving Mr Banks), le making of d’une conteuse

Qui ne connait pas Mary Poppins, cette légendaire nurse aux pouvoirs magiques…Un classique du  cinéma, sortie en 1964, avec la grande Julie Andrews dans le rôle phare, aux côtés de Dick Van Dyke et David Tomlinson en tant que Mr. Banks. En revanche, peu de gens connaissent l’étonnante histoire pour parvenir à monter cette œuvre mythique et c’est ce que nous propose dans l’Ombre de Mary, c’est de nous narrer les tractations ardues entre l’auteure de Mary Poppins et le père de Mickey Mouse. Dans l’Ombre de Mary, la promesse de Walt Disney (Saving Mr Banks) conte la genèse de Mary Poppins, les résistances et critiques de Pamela Travers, auteur de Mary Poppins. Bien sur le long métrage n’offre pas une représentation exacte des événements, toutefois il se base sur les souvenirs de l’auteur-compositeur Richard Shermann, également consultant sur le film.

Il s’agit aussi d’une première pour la Walt Disney Company qui met en scène Walt Disney en tant que personnage principal. Pour incarner cette icone de l’animation, le talentueux Tom Hanks est un choix allant de soi, même si physiquement les deux hommes ne se ressemblent pas. Pour devenir le Maître de l’animation Tom Hanks s’approprie les mimiques, intonations et tics allant jusqu’à refaire les présentations de la fameuse émission Disneyland. Pour autant, on ne verra jamais Walt Disney fumer, alors qu’il était un gros fumeur, il est d’ailleurs mort d’un cancer du poumon, une règle imposée par la Walt Disney compagny édictée en 2007, elle bannit la cigarette de toutes les productions de la firme.

Dans l’Ombre de Mary, la promesse de Walt Disney est avant tout une fiction romancée, le long métrage retrace les deux semaines de relations houleuses entre les deux conteurs d’histoires. Le but du film réalisé par John Lee Hancock est de narrer une fiction basée sur des faits réels, de raconter l’histoire de Pamela Lyndon Travers de son vrai nom Helen Lyndon Goff. Une femme qui adorait son père, et c’est à travers les flashbacks sous forme de retours en arrière que l’on comprend qu’en réalité, la célèbre nurse Mary Poppins est un personnage crée pour sauver ce père mort trop tôt.

Saving Mr. Banks renvoie l’auteur à son propre passé, un beau film, même si la réalité est enjolivée. Un long métrage porté par un casting en or, Emma Thompson est incroyable, elle est P. L. Travers, cette femme britannique pince sans rire, rigide laissant transparaître une fragilité, une blessure, des sentiments que l’actrice communique avec brio aux spectateurs. Sa présence est si impressionnante qu’elle éclipse presque ceux qu’ils lui donnent la réplique. Collin Farell, livre un excellente performance dans le rôle de ce père perdu trop tôt, Travers Goff, le père de Pamela L.Travers, un homme adorant ses enfants, s’enfonçant peu à peu dans la dépression et l’alcool, un passé effleuré à travers de magnifiques flashbacks…

Mention spéciale aux comédiens Paul Giamatti, il incarne Ralph, un personnage fictif, le seul à dérider P.L. Travers, Bradley Whitford interprête le co-scénariste Don DaGradi, Michelle Arthur est la jeune secrétaire Polly, et les frères Sherman sont interprétés par Jason Schwartzman et  B.J. Novak, compositeurs de plusieurs chansons mythiques comme Merlin l’Enchanteur, Le Livre de la Jungle, Les AristochatsDans l’Ombre de Mary, la promesse de Walt Disney est une petite friandise parsemée de moments émouvants, drôle, un divertissement au charme indéniable.

Synopsis : Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, Mary Poppins, celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir ! Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et ferme qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé. Dans l’ombre de Mary est le récit de ces deux semaines en 1961 où Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière, armé de ses story-boards et des chansons composées par les talentueux frères Sherman… Petit à petit, il va découvrir ce qui angoisse et hante tant l’auteure au point de la rendre si inflexible…

Fiche Technique : Dans l’Ombre de Mary, la promesse de Walt Disney

Titre original : Saving Mr Banks
Réalisateur : John Lee Hancock
Casting : Tom Hanks (Walt Disney), Emma Thompson (Pamela Travers), Paul Giamatti (Ralph), Colin Farrell (Travers Goff), Jason Schwartzman (Morton Sherman), Bradley Whitford (DaGradi), Annie Buckley (Ginty), Ruth Wilson (Margaret), B.J. Novak (Robert Sherman), Rachel Griffiths (Tante Ellie)
Scénaristes : Kelly Marcel et Sue Smith
Nationalité : Américain, britannique et australien
Sortie en salles : 5 mars 2014
Nationalité : USA
Durée : 2h05
Budget : 35 millions dollars

Note de la rédaction CSM 2.5/5

Plus d'articles
histoire-simple-claude-sautet-romy-schneider-film
Une histoire simple, la femme dans le cinéma de Claude Sautet