Critique : Room 514, un huis clos acide de de Sharon Bar-Ziv

Dernier mis à jour:

Sharon Bar-Ziv est un scénariste habitué à l’écriture pour la télévision, il signe ici son premier long métrage Room 514. Inspiré par des faits réels, ce film présente la dualité existant dans la société israélienne entre des valeurs fondamentales et les croyances de l’Israélien moyen.

Émigré russe Anna (Asie Naifeld) arrive à la fin de son service dans les Forces de défense israéliennes comme enquêtrice de la police militaire. Désireuse de s’imposer dans ce milieu majoritairement masculin avant d’aller dans une école de droit, elle refuse de clore la plainte déposé la famille palestinienne contre l’unité des loups, bien que son commandant Erez (Ohad Hall), et parfois amant, l’a met en garde en lui signifiant qu’elle ferait mieux de laisser tomber car c’est avant tout politique. Elle persiste dans sa démarche et convainc le réticent Sgt. Nimrod (GuyKapulnik) de faire rapport sur le comportement de son commandant de compagnie, Davidi (Udi Persi).

Commence alors un long huis clos dans la salle d’interrogation, la fameuse « Room 514 », entre cette femme impétueuse, idéaliste, immigrée récente russe et ce monde d’hommes de Sabras, ces Israéliens nés en Terre Promise. Une confrontation qui offre un autre visage du confit israélo-palestinien vu par les yeux de jeunes soldats jetés dans un conflit où les codes moraux se brisent et où la violence devient la seule arme de répression

Cet huis clos asphyxiant tourné en seulement quatre jours, dans une mise en scène minimaliste interroge sur l’état de l’armée israélienne, les rapports à la hiérarchie et ceux existant entre les hommes et femmes dans une société minée par un conflit où les responsables politiques sont incapables de négocier une paix durable.

Dans une atmosphère claustrophobe, cette héroïne complexe livre une véritable joute verbale, qui à certains égards rappelle « A Few Good Men » comme dans ce dialogue entre Nimrod et Anna «Un vrai combattant ne pas dénoncer quelqu’un», explique Nimrod. «Un vrai combattant connaît la différence entre le noir et blanc», répond Anna.

Rom 514 est tournée dans deux endroits, la Salle 514 et le bus qu’Anna prend pour rentrer chez elle mais cela ne fait que renforcer cette absence de perspective, la contrainte de l’héroïne qui voit sa condamnation s’écrouler devant le visage de l’autorité incarné par le major-général (Rafi Kalmar).

Room 451 fait le portait d’une génération perdue à travers le visage d’une femme, Anna interprétée par l’excellente Asie Naifeld, un rôle exigeant qui soulève les contradictions que traverse cette société tiraillée entre valeurs morales et politique cynique. Un film intense, complexe et passionnant emprunt d’un réalisme surprenant. Au-delà de quelques imperfections, ce film prouve que l’on peut faire un bon film avec peu d’argent, ce huis clos symbolise l’enferment de la société israélienne enlisée dans un conflit sans porte de sortie.

Synopsis : Anna, enquêtrice dans l’armée israélienne, est une jeune femme idéaliste. Quand elle confronte un officier supérieur à des accusations de violence gratuite à l’encontre d’un Palestinien, sa propre intégrité et sa détermination sont mises à l’épreuve. Malgré la complexité politique de l’affaire et les mises en garde de ses collègues, elle prend clairement position contre ce qui ressemble à un abus de pouvoir. Mais sa quête de justice de plus en plus acharnée aura de lourdes conséquences pour toutes les personnes impliquées.

Bande-Annonce du Film Room 514

Fiche Technique : Room 514

Titre original : Heder 514
Réalisateur : Sharon BAR-ZIV
Scénariste : Sharon BAR-ZIV
Genre : Drame
Pays : Israël
Durée : 01 h 30
Acteurs et Actrices : Asia Naifeld (Anna), Udi Persi (Davidi), Ohad Hall (Eraz), Hilly Israel (Michaeli), Rafi Kalmar (Général Major), Guy Kapulnik (Nimrod), Sharon Bar-Ziv (un homme dans le bus) et Oren Farage (un Officier)

Directeur de la photograpie : Edan Sasson
Montage : Shira Arad
Son : Michael Goorevich
Producteur(s) : Sharon BAR-ZIV, Michal RUBIN, Bibi Arbel REKHESS
Sociétés de production : Cinéma Alpha Productions
Distributeurs France : Sophie Dulac Distribution
International : Doc & Film International
Chef opérateur :  Edan SASSON
Année de production : 2012
Dates de sortie France : 09/10/2013