Capitaine Phillips : pirates à bord !

Capitaine Phillips, nouvelle œuvre de Paul Greengrass, raconte un fait divers survenu en Avril 2009 où un cargo, le « Maersk Alabama », dirigé par le Capitaine Richard Phillips, dû faire face à un abordage par des pirates somaliens. Paul Greengrass, ancien documentariste et reporter de guerre est l’auteur des deux meilleurs opus de Jason Bourne : « La mort dans la peau », « La vengeance dans la peau », de l’excellent « Green Zone » et du magnifique Bloody Sunday. Cette fois ci le réalisateur traite d’un acte de piraterie comme l’a fait récemment Tobias Lindholm dans Hijacking, un film qui se concentrait plutôt sur les coulisses techniques et administratives de la demande de la rançon. Capitaine Phillips bien que traitant du même sujet privilégie l’aspect action à travers un style très nerveux et une musique oppressante qui fait d’ailleurs penser à la musique de Inception, surtout à la fin.

Ce film adapté d’une histoire vraie tient en haleine le spectateur durant 2h15, on vit la prise d’otage, on est dans le bateau, on accroche, l’immersion est totale grâce à un scénario de qualité et une mise en scène réaliste.

Greengrass produit ici un thriller maritime époustouflant, tendu comme une lame de fond, ou la tension monte crescendo sans jamais s’essouffler grâce à une construction intelligente et dynamique, on passe d’une course poursuite maritime à une phase survival pour enchaîner sur un terrible huit clos oppressant, anxiogène…

Paul Greengrass offre aussi dans ce long-métrage une réflexion captivante sur les effets pervers de la mondialisation en évoquant un autre conflit sous-jacent, celui qui se déroule entre les riches et les pauvres à travers l’appropriation du flux de richesse par un seul groupe minoritaire excluant une majorité. Cette « histoire criminelle née sur l’océan de l’économie mondiale » dixit le réalisateur montre que le travail de ses anciens pêcheurs somaliens a été volé par les occidentaux venus pêcher illégalement, volant ainsi le seul moyen de subsistance d’un pays dont la situation est désespérée.

Capitaine Philips retrace une histoire humaine bouleversante, celle du capitaine Philips tout en nous ramenant à l’origine de l’affaire, la cause économique provoquant les inégalités. Un film au suspens diablement efficace dont la tension dramatique permanente cloue le spectateur à son fauteuil. Un spectacle émouvant, haletant, à voir pour l’histoire, l’excellente réalisation dans le style documentaire même si on peut reprocher la caméra tremblotante censée apporter plus de réalisme. Au final un divertissement de haute facture avec de magnifique prise de vue maritime, une interprétation charismatique des 4 acteurs somaliens, notamment Barkhad Abdien en chef des Pirates à la vaste palette de jeu et Faysal Ahm impressionnant en bras droit ultra violent et colérique. Et Tom Hanks, bien sur, magistral, dans le rôle du Capitaine Philips, un acteur au talent indéniable capable de transmettre l’émotion, le traumatisme d’un homme qui dira au début du film « le monde d’aujourd’hui est dangereux mais tout se passera bien, c’est une certitude ».

Synopsis : Capitaine Phillips retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens. La relation qui s’instaure entre le capitaine Richard Phillips, commandant du bateau, et Muse, le chef des pirates somaliens qui le prend en otage, est au cœur du récit. Les deux hommes sont inévitablement amenés à s’affronter lorsque Muse et son équipe s’attaquent au navire désarmé de Phillips. À plus de 230 kilomètres des côtes somaliennes, les deux camps vont se retrouver à la merci de forces qui les dépassent…

Fiche Technique

Réalisation : Paul Greengrass
Montage : Christopher Rouse
Scénario : Billy Ray
Photographie : Barry Ackroyd
Musique : Henry Jackman
D’après le livre de : Richard Phillips, Stephan Talty, Capitaine Phillips est l’adaptation du livre « A Captain’s Duty : Somali Pirates, Navy SEALs, and Dangerous Days at Sea » écrit par le Capitaine Richard Phillips.
Casting : Catherine Keener : Andrea Phillips, Tom Hanks : Capitaine Richard Phillips, Chris Mulkey : John Cronan, Yul Vazquez : Capitaine Frank Castellano, Christopher Stadulis, David Warshofsky, Barkhad Abdi : Muse, Barkhad Abdirahman : Bilal, Mahat M. Ali, Faysal Ahmed : Najee
Date de sortie : 20 Novembre 2013
Pays : États-Unis
Distributeur : Columbia
Genre : Thriller
Durée : 134 min.

 

Plus d'articles
zombie-georgeromero-1978
Zombie, de George A. Romero (1978) : fin du monde dans une société de loisir