Bone-Tomahawk-Festival-Gerardmer-2016-Grand-Prix-du-Jury-Bone-Tomahawk-Kurt-Russell

Festival de Gérardmer 2016 : Grand Prix du Jury pour Bone Tomahawk

Bone Tomahawk Grand Prix du 23ème Festival de Gérardmer

Festival-Gerardmer-2016-affiche-hd-smallAprès cinq jours de compétition acharnés entre la dizaine de longs métrages sélectionnés, c’est avec une vive excitation mêlée à une certaine émotion que les festivaliers se sont empressés d’aller assister à la cérémonie de clôture et de remise des prix. On se rappelle que l’an passé, Christophe Gans avait récompensé It Follows de David Robert Mitchell, un choix qui s’était avéré percutant tant le film avait su marquer les esprits et est déjà devenu un incontournable du genre.

Le Jury Longs Métrages de la 23e édition du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer était présidé par Claude Lelouch et composé de Sophie Audouin-Mamikonian, François-Eudes Chanfrault, Guillaume Gouix, Jonathan Lambert, Gilles Marchand, Dominik Moll, Louise Monot, Mathilde Seigner et Elsa Zylberstein.

Alors après les traditionnels pronostics des festivaliers dans les rangs de l’espace LAC (The Witch et Southbound étaient au cœur des discussions), les remerciements des dirigeants du festival aux partenaires et bénévoles, et le fameux discours du Président du Jury, Monsieur Claude Lelouch, ce dernier annonce les différents primés et sacre enfin Bone Tomahawk de S. Craig Zahler du Grand Prix du Jury, qui se positionne désormais comme l’un des plus attendus films de genre de l’année.

Palmarès du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer 2016 :

Grand Prix du Jury Bone Tomahawk  de S. Craig Zahler (États-Unis/USA)

1850. Dans la paisible ville de Bright Hope, quelque part entre le Texas et le Nouveau-Mexique, une mystérieuse horde d’Indiens en quête de vengeance kidnappent plusieurs personnes. Pour tenter de les sauver, le shérif local, accompagné de quelques hommes, se lance alors à leur poursuite… C’est le début d’un voyage vers l’enfer.

Prix du Jury ex-æquo Évolution de Lucile Hadzihalilovic (France, Espagne & Belgique)

Nicolas, onze ans, vit avec sa mère dans un village isolé au bord de l’océan, peuplé uniquement de femmes et de garçons de son âge. Dans un hôpital qui surplombe la mer, tous les enfants reçoivent un mystérieux traitement. Nicolas est le seul à se questionner. Il a l’impression que sa mère lui ment et il voudrait savoir ce qu’elle fait la nuit, sur la plage, avec les autres femmes. Au cours des étranges découvertes qu’il fera, Nicolas trouvera une alliée inattendue en la personne d’une jeune infirmière de l’hôpital

JeruZalem de Doron Paz & Yoav Paz (États-Unis & Israël)

Deux jeunes Américaines partent en vacances d’été à Jérusalem pendant les cérémonies du Yom Kippour. Mais cette escapade se transforme en véritable cauchemar quand semble s’ouvrir l’une des portes de l’Enfer. Et que sonne le jour du Jugement dernier

Prix de la Critique InternationaleÉvolution de Lucile Hadzihalilovic (France, Espagne & Belgique)

Prix du Public The Devil’s Candy de Sean Byrne (États-Unis)

Un artiste et sa famille s’installent dans la maison de leurs rêves. Des forces démoniaques se mettent peu à peu à envahir les tableaux du peintre et à devenir une menace pour ses proches…

Prix du Jury JeunesSouthbound de Roxanne Benjamin, David Bruckner, Patrick Horvath & Radio Silence (États-Unis)

Dans un désert américain, le long d’une route abandonnée, des voyageurs épuisés – deux hommes en fuite de leur passé, un groupe de rock au féminin en route vers son prochain concert, un homme perdu qui souhaite rentrer chez lui, un frère à la recherche d’une sœur depuis longtemps disparue et une famille en vacances – doivent affronter, au cours de cinq histoires cauchemardesques, leurs peurs les plus terribles et leurs plus sombres secrets.

Prix du Jury Syfy The Witch de Robert Eggers (États-Unis & Canada)

1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation, menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres…

Grand Prix du Court MétrageQuenottes de Pascal Thiebaux et Gil Pinheiro (France & Luxembourg)

 Et si La Petite Souris n’était en fait qu’une psychopathe obsessionnelle obnubilée par sa collection de trophées dentaires ? Pour elle, une dent perdue est inacceptable, elle doit impérativement la remplacer… Par tous les moyens…

Prix de la Musique OriginaleThe Devil’s Candy de Sean Byrne (États-Unis)

Rendez-vous dès demain pour avoir un compte-rendu de la rédaction sur cette 23ème édition qui aura bien évidemment comporté son lot de surprises mais aussi de frustrantes déceptions.

Pour plus d’informations et retrouver la totalité du palmarès : http://festival-gerardmer.com/2016/

Reporter/Rédacteur LeMagduCiné