arras-film-festival-roues-libres-kills-on-wheels-tiszta-szivvel-film-attila-till

Arras Film Festival 2016 : le Palmarès

Ce dimanche 13 novembre, l’Arras Film Festival édition 2016 s’est terminé en dévoilant notamment son palmarès dominé par Roues Libres, un thriller humoristique hongrois.

Lors de la cérémonie de clôture de cette dix-septième édition de l’Arras Film Festival a été dévoilé le palmarès. Celui-ci s’avère dominé par Roues Libres (Kills on Wheels / Tiszta Szivvel), une comédie noire qui nous vient de Hongrie et dont la sortie publique est programmée le 25 janvier 2017. La synopsis : Ruspaszov, ancien pompier, est en fauteuil roulant depuis trois ans, suite à un accident de travail. Le cynisme et l’alcool l’aident de moins en moins à supporter son état. Zolika, tout juste 20 ans et passionné de bande dessinée, vit en fauteuil depuis toujours.  Leur rencontre improbable redonnera à chacun goût à la vie. Surtout quand Rupaszov, se mettant au service du chef de la mafia locale, décide d’utiliser leur handicap comme couverture…

Le film réalisé par Attila Till a été le coup de cœur du jury de la compétition européenne. Il a aussi reçu le prix de la Critique, ainsi que les prix du Public et Regards jeunes région Hauts-de-France.

Ci-dessous, la bande-annonce de Roues Libres.

Mais n’oublions pas pour autant les autres métrages primés. Glory (Slava), drame greco-bulgare de Kristina Grozeva et Peter Valchanov suivant un cheminot tourmenté, a reçu l’Atlas d’or, soit le Grand prix du jury. L’Atlas d’argent, prix de la mise en scène, a été décerné à Anna’s Life (Anas Ckhovreba) de Nino Basilia. Le film géorgien suit le combat d’une mère et de son fils pour survivre en Géorgie puis quitter le pays pour atteindre les Etats-Unis.

Ci-dessus, la bande-annonce d’Anna’s Life.

Enfin du côté des bourses ArrasDays octroyées aux projets (notamment aux scénarios) prometteurs, The Father des bulgares Kristina Grozeva et Petar Valchanov a reçu 8000 euros de la part du CNC, et 5000 euros ont été décernés au projet D.M. (Dusan Makavjev) : Mysteries of Freedom du serbe Goran Radovanovic par la ville d’Arras.

Il n’y a plus alors qu’à attendre novembre 2017, mois qui devrait être occupé, nous l’espérons, par la dix-huitième édition de l’Arras Film Festival. Un rendez-vous de cinéma de plus en plus passionnant à vivre et à partager.

Ci-dessous la bande-annonce de Glory.

Plus d'articles
Adaptation-et-bande-dessinee-critique-livre-jan-baetens-elogedelafidelite
« Adaptation et bande dessinée » : fidélité, distance, réappropriation