Inscrit11 mars 2013
Articles808
Commentaires1
Critique-series-The-Witcher-Reprisal-Truth-Be-Told-Soundtrack
Pour ce numéro de fin d'année 2019, au programme les séries Reprisal ("Représailles") diffusé par Hulu, un spectacle pulp sanglant, avec Abigail Spencer (Timeless, Mad Men), sur Apple TV+ Truth Be Told n'arrive pas à tenir en haleine dans cette enquête malgré son casting haut de gamme (Aaron Paul, Octavia Spencer). Avec Soundtrack, Netflix nous embarque dans un drama musical réaliste et avec The Witcher, "Le Sorceleur alias Geralt de Riv", incarné par Henry Cavill, un mutant, tueurs de créature maléfique à la force surnaturelle, le géant américain nous emmène dans un monde de fantasy médiévale. L'adaptation télévisuelle en chair et en os de la saga d'Andrzej Sapkowski, un monde fantastique habité par des monstres, des elfes, la magie clive les critiques.
his-dark-materials-a-la-croisee-des-mondes-show-tv-bbc-hbo-the-morning-show-serie-apple-tv-avis
Pour ce numéro des Fous de Pilotes, au programme les séries The Morning Show d'Apple TV avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell, qui nous embarque dans les coulisses d’une grande chaîne fictive, His Dark Materials : À la croisée des mondes, diffusée sur la BBC puis sur HBO. Dans cet univers de fantasy, on suit les aventures de Lyra, une jeune orpheline, accompagnée de son dæmon, Pantalaimon et Merry Happy Whatever, une sitcom dans laquelle il n'y a pas grand chose à sauver...
Cette première bande-annonce a d’ores et déjà permis de lever le voile sur certaines interrogations… Mais il ne faut pas croire que les fans y aient trouvé toutes les réponses à leurs questions. Attention, les lignes ci-dessous contiennent des spoilers avec des mentions des derniers épisodes de la saga. 
films-octobre-cinema-joker-el-camino-terminator
Les prémisses de l'automne dans les salles obscures ont été marquées par l'hyper présence du cinéma américain avec ses grosses productions : le dernier Rambo, Joker, Terminator. Au milieu d'eux, le cinéma français crée sa place avec le retour de Christophe Honoré à son plus haut niveau et la petite percée pleine de tendresse de Nicolas Vanier. Retour sur le mois d'octobre au cinéma.