love-exposure-sion-sono-trilogie-haine
Dans la représentation d’un système qui s’engouffre dans ses propres commodités, Sion Sono est un poil à gratter comme il y en a peu. Le prolifique cinéaste japonais, connu pour des œuvres telles que Suicide Club ou même Why Don't You Play in Hell?, aime à travers ses films mettre un coup de pied dans la fourmilière d’une société japonaise asphyxiée par son train de vie infernal et sa déshumanisation progressive. 
starsky-et-hutch-paul-michael-glaser-david-soul-serie
Pour ceux qui ont grandi avec les séries des années 70, Starsky et Hutch est une série policière incontournable. En plus de sa vision sombre de la société américaine et de son action brutale, souvent atténuée par l'humour, la série présence des personnages devenus iconiques, ainsi qu'une des voitures les plus célèbres de l'univers télévisuel, la fameuse Ford Gran Torino rouge avec une bande blanche.
analyse-serie-feuilleton-populaire-plus-belle-la-vie
Les séries qu'on a appris à aimer tout petit ne sont pas toujours les meilleures. Avec ses œuvres enracinées dans notre esprit depuis toujours, nous perdons la capacité de critiquer de manière objective ces bouts de notre enfance qu'on ne pourra jamais détester. Pourtant, n'est-ce pas aussi la meilleure arme pour lutter contre tout élitisme cinéphile et critiques méprisantes vis-à-vis des œuvres grand public et populaires ? Plus Belle La Vie, feuilleton ultra-populaire depuis plus d'une quinzaine d'années, réunit à la fois des fidèles de tous âges mais aussi les plus vifs jugements et déconsidérations d'une partie des Français. Plongée dans une série qui a bien plus à raconter qu'on ne pourrait le croire. 
blade-vampire-au-cinema
Pour commencer ce nouveau cycle du LeMagduciné sur les vampires, nous allons évoquer en douceur, Blade de Stephen Norrington mais aussi et surtout, Blade 2 de Guillermo Del Toro. Deux films qui se répondent sur la place du vampire dans un monde contemporain fictionnel, et qui font de cet être nocturne autant un prédateur qu’une proie au destin. 
planete-des-singes-remake-trilogie-critique
Adapté pour la première fois en 1968, le roman du français Pierre Boulle, La Planète des Singes, connaîtra dès lors tout un tas d’exploitations diverses : des suites, des téléfilms, des séries, des remakes, et dernièrement une trilogie de blockbusters à la pointe de la technologie. Mais comment réadapter ce qui fut déjà mis tant de fois en images, en continuant d’intéresser les nouvelles générations ?